LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE
antisectes.net

Endoctrinement des enfants au sein des sectes 

Violation de l'intégrité personnelle


par Jan-Otto Ottoson, Professor Göteborg

Enfants privés de défense

On a constaté des problèmes tels la peur, l'appréhension, la difficulté à se concentrer, l'apathie, l'impression de culpabilité, les hallucinations auditives ou visuelles et l'idée de suicide chez d'anciens membres de sectes ayant au à souffrir d'influences unidirectionnelles de forme autoritariste. Sous prétexte de protection de religion, l'intéghrité personnelle était violée et la Convention des Nations Unies portant sur les droits de l'enfant n'était pas respectée.

Il est plus facile de tarnsformer les enfants que des adultes en victimes d'endoctrinement. Dans la convention des nations-Unies de 1989, on a déterminé que les enfants avaient la dignité entière d'une personne, et qu'au delà, ils avaient un droit spécial à être protégés et soignés afin de leur assurer un développement physique, mental et social.

On ne doit pas priver les enfants de leurs droits à des soins de guérison convenables ni à des soins préventifs.

Est-ce que le minimum requis pour supporter l'état ne devrait pas être qu'il respecte les conventions des Nations Unies?

Endoctrinement

Les sectes destructrices sentent le roussi anti-démocratique en cela que pensée, émotion et comportement sont dirigés du haut, que le doute n'y est pas permis, et que l'intuition est entravée.

L'exploitation mentale, physique et financière peut transformer une jeune personne idéaliste en un être monolithique, un robot sans humour, et qui ne se sent pas en sécurité. Menace, punition, entraînement à l'obéissance et accusations sont les méthodes qu'on utilise.

L'implicatyion dans la secte entrave le développement et la maturation et on subit rétrospectivement un vide existentiel. Les motifs crapuleux de la soi-disant église de scientologie ont récemment été découverts [1].

Il y a longtemps qu'on connaît en religion ou en politique, la signification de l'endoctrinement ou du lavage de cerveau, c'est à dire d'une influence monolithe à forme autoritariste ne laissant pas de place à la critique ou à la discussion.[2]

L'excitation des sentiments de culpabilité et de honte peut conduire à une forme de pensée sans nuances, et à des évaluations sans bases réelles. L'effet de la suggestion de masse a été exploitée cyniquement.

C'est si souvent que l'endoctrinement a lieu délibérément que les sujets ne prennent pas conscience qu'il a lieu.

Il serait délicat d'affirmer que cet endoctrinement n'a pas lieu durant l'éducation, la puériculture, ou via l'information des médias.

On bâtit une religiosité saine sur une image humaniste des gens, en mettant l'accent sur la liberté, la réflexion, la responsabilité et la conscience civile. Ceci permet un respect fondamental des valeurs équivalentes chez tous les êtres et une dignité pour les cindividus. Où se logeront les priorités, si une religion (ou plutôt, ses chefs et ses pratiquants) viole la liberté humaine et des droits de l'homme?

Il ne conviendrait pas d'insister sur la liberté religieuse si d'autres libertés civiles sont violées.Davantage d'information et de perspicacité suffiront cependant, même face aux pires scénarios.

Les décisions quotidiennes qui touchent les gens doivent être respectées dans l'intérêt de la liberté.

[1] Behar R., The thriving cult of greed and power, Time 1991 May 6
[2] Sargant, Der Kampf um die Seelen, Stockholm: Natur und Kultur 1958

Vous en saurez davantage en cliquant sur le lien
http://www.ilsehruby.at/#Kinder
puis en cliquant sur les liens qui disent
(english translation)

---

http://www.bmuk.gv.at/pnews/000315.htm

School agencies issue warning on Scientology brochures

A brochure entitled "Psychiatry - deceives children and puts them on
drugs" has caused a stir in Austria's schools. In the masthead are listed
the "Kommission für Verstöße der Psychiatrie gegen Menschenrechte" and the
"Internationale Vereinigung der Scientologen" ("Commission for Violations
of Psychiatry against Human Rights" and the "International Association of
Scientologists"). "All school boards have already been instructed to
hinder the distribution of this brochure," reported the Education
Ministry. It is a violation of Paragraph 46 of the school education law,
which prohibits advertising unrelated to the school in school areas. It
was not only the school administrators in Vienna that received the
brochures in the mail, although they were the first. Concerned school
officials from Burgenland, Niederoesterreich, Salzburg and Kaernten who
had also received the brochures reported the incident to school
authorities. The leaflet was the subject of discussion at school meetings.
The "Kommission für Verstöße der Psychiatrie gegen Menschen rechte,"
according to the Education Ministry, was founded by Scientology members in
1969. Source: APA.

Les écoles s'inquiètent d'une brochure scientologue

---

For more, see UNICEF - The Convention for the Rights of Children

Retour sous index correspondant à ce type de texte : divers

Retour Webpage