SCIENTOLOGIE-DIANETIQUE ET LES ENFANTS COBAYES IRRADIES DE TCHERNOBYL

par France Télévision 2 et Roger Gonnet Nous avons eu droit à l'innomable, voici quelques semaines, à l'occasion de l'excellente enquète de "ENVOYE SPECIAL" sur France 2.

Parmi les folies des sectes florissant en Russie depuis la débandade du communisme - presque dommage en pareil cas!, car on peut vraiment se demander si les russes ne sont pas tombés de Charybde en Scilla en passant de la secte comuniste aux sectes pseudo-religieuses, nous avons eu un aperçu de l'usage publicitaire que la scientologie tente de faire des enfants victimes de Tchernobyl.

Forte d'une infiltration active et d'appuis (payés) au sein du Ministère de la Santé Russe, la secte scientologue a été autorisée, grâce à divers passe-droit, à accéder à l'ancien hopital qu'utilisait la Nomenklatura russe moscovite.

Elle y a établi une antenne qui soigne à la fois des richards russes (dont les fortunes sont douteuses, comme nous le savions déjà) et... des enfants de Tchernobyl, irradiés à un certain point - nous ignorons si France 2 a pu savoir à quel degré

Comment "soigne" -t'on ces cobayes?

Grâce à la "Procédure de Purification", un outil pseudo-médical parfaitement fantaisiste inventé par Hubbard; la pédiatre russe Olga Andreievna affirme l'inefficacité de cet "outil technologique du XXIe siècle" sur le traîtement des radiations.

      Or, si le gourou Hubbard n'a pas hésité en 1979 à affirmer que son procédé de purification était capable de "faire sortir les radiations accumulées dans le corps", il a rapidement fait disparaître cette prétention médicale de ses brochures publicitaires, du moins en Occident, vraisemblablement face à la vague de protestations qui a dû suivre cette affirmation aussi inepte qu'invérifiée et mensongère.
      Mais la secte n'a pas hésité à ressortir le bulletin disparu du maître, et à le faire gober, moyennant espèces, à des fonctionnaires peu regardants du ministère de la santé russe. C'est ce que l'on peut déduire de l'émission Envoyé Spécial.
      Alors, elle a pratiqué gratuitement le "purif" sur les cobayes enfants de Tchernobyl.

Olga Andreievna a constaté que tous les enfants avaient attrappé des ... furoncles vers la fin de la "procédure" sciento.

On n'est pas assez propre ni assez scientifique, en sciento. Mais on n'hésite pas à mettre la santé de cobayes mineurs en danger.

Ajoutons qu'ensuite, le ministère de la santé russe a interdit tout usage des procédés scientologues.

back

retour index spécialisé: sciento et médecine