La scientologie et ses satellites codent des documents pour cacher leurs crimes et délits

Original anglais 

http://www.shipbrook.com/jeff/CoS/docs/coding1.html

Ce document a été saisi par le FBI en 1977. Il ne fait aucun doute que la secte continue à coder divers documents qu'elle fait transiter par Internet, ou par courrier postal. Nous en connaissons des preuves dans des affaires encore en cours en justice française.

On peut d'ailleurs constater qu'elle utilise, en plus du codage direct, un métalangage particulier qui à lui seul, empèche le commun des mortels de comprendre les conversations entre scientologues confirmés.

Exemple phonétique : Avoir une "tou-di" signifie "avoir une vie de couple", "être fiancé(e)



Catégories générales de données devant être encodées au B1 ( Bureau 1, le bureau le plus secret des services secrets OSA de la scientologie)





1. Activités illégales et autres du même genre. Cela se divise en:

a. Violations de nos statuts d'exemption d'impôts, et d'organisation à but non lucratif.

1. Preuves que l'église de scientologie fait du lobby
2. Preuves que l'église de scientologie s'engage dans des activités politiques, qu'elle propose des législations, qu'elle supporte des candidats.
[ndw: ces deux règles sont avant tout destinées aux USA: là-bas, les organisations "charitables" et les "églises" doivent s'abstenir de faire de la politique.]

3. Preuves qu'il existe un contrôle légal exercé par le Bureau 6
[coordination sociale, ndt] et les groupes qui en dépendent. Programmes proposant que des groupes du Bureau 6 proposent des lois.

b. Activités subversives

Bien que nous ne pratiquions pas ces activités, il ne devrait donc pas exister de telles preuves - mais nous devons nous assurer de ne pas faire passer de messages qui pourraient laisser supposer que nous le faisons. Cela correspond au paragraphe 4 plus bas.

c. Projets et activités confidentielles du B1.


a. DESINFORMATION A PROPOS D' OPERATIONS CACHEES, etc.

d. Combines financières qui pourraient provoquer les services des impôts

a. Gros transferts d'argent hors du pays
b. Missions [franchises scientologiques, ndt] cachant des finances, établissant des fausses comptabilités, se servant de l'argent de la mission pour financer une société appartenant au patron de la mission, qui ferait des profits sur des prèts, etc
c. Fondamentalement, tout ce qui mettrait en danger le statut à but non-lucratif de l'org
d. Autres deals finaciers confidentiels appartenant à ces catégories et pouvant attirer l'attention sur nos finances



2.
Trafic [des communications, etc] à propos des fautes commises par le B1.

a. Stratégie de maniement.
b. apparence de violation des points précités.



3. Choses que nous ne voulons pas qu'on puisse les lier à Hubbard ou sa femme. Nous manions ceci en codant leurs noms.


4. Mots ou actions qui paraissent contredire le fait que les motivations de l'église de scientologie sont humanitaires, par exemple: Harrasser/harceler, éradiquer, attaquer, détruire, annihiler, détruire, faire s'effondrer, piéger, soulever l'opposition,

a. On peut aussi réécrire la plupart des exemples qui pourraient être décrits de ces façons; il ne faut pas qu'on doute de nos motivations. Dans d'autres cas, par exemple si l'on vise une cible spécifique, on se servira des mots exacts, mais il faut alors encoder.



5. Actions touchant des entités confidentielles pour les impôts, stratégie d'impôts, certaines demandes de finances du Bureau 1, et parfois, les noms des comptes.


6. On les trouvera surtout sur les lignes du personnel, les projets de staffs, etc.


7. Des communications circulant avec "secret, confidentiel", etc.

Nous utiliserons dans ce cas:

CONFIDENTIEL = FORMEL
TRES CONFIDENTIEL = TRES FORMEL
EXTREMEMENT CONFIDENTIEL = INFORMEL
SECRET = PREMIERE CLASSE
TOP SECRET = TOP CLASSE
RESTREINT = LIMITE

La raison, c'est que tout ce qui est marqué secret dans le courrier attire l'attention des dounaes.


8. Une autre manière attirant l'attention des douanes est de mettre les mots tels CIA, IP, SERVICES SECRETS, nom des agences gouvernementales, en capitales

On manie en évitant de se servir des noms en haut de la page ou dans les en-têtes, ou dans les titres de paragraphes, et on tape les mots en minuscules.


9. Lorsqu'un message codé est expédié d'org à org, on écrit à qui les copies doivent être transmises sur l'original, mais on n'envoie pas de copies; c'est l'org qui doit décoder le message et envoyer des copies le jour même aux autres destinataires.


10. Les choses que nous ne voulons pas voir connectées à l'église de scientologie: les relations publiques secrètes et les groupes de façade du B 1.

11. Tout ce qui pourrait démontrer que la scientologie contrôle légalement n'importe quel groupe du Bureau 6
[coordination sociale]

Il s'agit de:

a) Applied Scholastics

b) Narconon
[= aussi Non à la Drogue oui à la vie en francophonie]

c) Apple Schools
[= GAME en France, ndt]

d) Expansion Consultants
[= désormais WISE dans le monde entier, ndt]

e) Childbirth Education Center (new one)
[écoles scientologues, crèches scientologues etc, ndt]

f) Association for Scientologists for Reform
[ndt: diverses associations scientologues ou lancées par la scientologie rentrent dans ce genre en France; on y trouvera l'Omnium des Libertés, le CAP, la COORDIAP, la ligue pour une justice honnète, etc. Voir d'autres groupes scientologues français ici]

1. Citizens Commission on Human Rights
[CCDH ou Comité des Citoyens pour les Droits de l'Homme en Francophonie]
2. Committee on Public Health and Safety
3. Natl Alliance for Alcoholism Prevention and Treatment
4. Gerus Society
5. Task Force on Mental Retardation
6. Committee to Re-involve ex offenders.
[Criminon ou Crimanon, ou Seconde Chance, ndt]




Retour sous index correspondant à ce type de texte : secrets

Retour Webpage

Recherche? MAIL