"Dangereux et malhonnète" Tom Cruise a eu la parole, et d'autres  

http://www.dallasnews.com/sharedcontent/dws/dn/opinion/editorials/stories/070605dnedipostpartum.794a4f3a.html



"Dangereux et malhonnète" - Tom Cruise a eu la parole, et d'autres
The Dallas Morning News Co.

12:02 AM CDT mercredi 6 juillet 2005


Kevin Drum, sur Washington Monthly, en a eu assez des caquetages et du comportement public de Tom Cruise, tout empreint de prétention d'inspiration scientologue. "Si les médias cessaient de traîter ça comme un sujet d'amusement et qu'ils posaient à Cruise quelques vraies questions," grogne M. Drum. "Les américains devraient se montrer nettement moins tolérants face à son dangereux et malhonnète show clownesque".

Ce qu'il en dit mérite qu'on y prète garde lorsqu'on observe le tort causé par les guerres anti-psychiatriques de M. Cruise aux gens luttant contre des maladies mentales.

L'acteur s'en est pris à sa collègue Brooke Shields qui a pris du Paxil pour soigner une méchante dépression post-partum; il a prétendu que la psychiatrie était un non-sens et que Madame Shields aurait mieux fait de se fier "à des vitamines, de l'exercice et d'autres choses". L'acteur, qui n'est pas médecin, et qui n'en a jamais joué le rôle en télévision, a également déclaré qu'il n'existait "rien de tel que des déséquilibres chimiques" dans le cerveau.

C'est absurde. Les changements hormonaux qui ont lieu lorsqu'une femme accouche peuvent provoquer une dépression induite chimiquement, laquelle peut durer et s'avérer sérieuse. Nombre de patientes ont été soulagées par des anti-dépresseurs. Hélas, et ce peut être tragique, certaines des patientes croient qu'il s'agit là d'un signe de faiblesse de caractère et n'acceptent pas le médicament qui pourrait les aider. Les délires de M. Cruise ne font qu'ajouter au fardeau.

C'est certes parfait de faire comprendre que notre société a tendance aux excès médicamenteux, mais ce n'est pas à ça que M. Cruise s'attaquait. La scientologie a élevé au rang de dogme religieux central l'idée que la psychiatrie serait une escroquerie. Il a tout à fait le droit de croire ce qu'il veut, mais on devrait l'interpeller à ce sujet. M. Drum a quelques excellentes questions que les journalistes pourraient poser à notre Numéro Un des "évangélistes" scientologues:

  • "Croyez-vous qu'il y a 75 millions d'années, un tyran galactique nommé Xenu a transporté sur terre des trillions d'extraterrestres, pour les détruire à coup de Bombes H?"

    "Croyez-vous que les âmes de ces créatures, dénommées des
    thétans, habitent désormais les corps des humains, et que l'action de "débarrasser nos corps" de ces thétans parasites serait la clé de la stabilité mentale?"

    "Est-ce cela constitue la vraie raison pour laquelle les scientologues croient que la psychiatrie et les anti-dépresseurs sont nocifs, et pas nécessaires?"


Si M. Cruise n'est pas prèt à répondre à ces questions, il devrait changer de sujet.

Et si les gens qui l'interviewent ne sont pas prèts à les lui poser, ils ne devraient pas accepter de donner à cette star une tribune lui permettant de harceler des gens cliniquement déprimés et les médecins qui les aident.

Retour sous index correspondant à ce type de texte

Retour Webpage