LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

Le droit de réponse de la MILS (mission de lutte contre les sectes) à la scientologie et ses complices.

Scientologie: un danger permanent pour la démocratie


 1.THIS IS THE "RIGHT TO ANSWER" ISSUED IN FRANCE SOIR FROM THE FRENCH GOVERNMENT TO THE INSANE ATTACK FROM SCIENTOLOGY IN both "France Soir" and "International Herald tribune" against the french "Interministerial Mission to Combat Cults"


2. Ceci est la réaction en "droit de réponse" (courrier des lecteurs) du Gouvernement français à la folle attaque des scientologues et de leurs amis aussi bien dans France Soir que dans le International Herald Tribune pour casser la Mission Interministérielle de Lutte contre les Sectes


Scientology and its allies

A permanent danger for democracy


Two days after having submitted the "Commission for access to administrative documents" [CADA; a sort of FOI administration, nt] to get the public report from the Interministerial Mission to Combat Cults, that everyone can get from the Documentation Française website, the scientology cult has once again, proven its ability to lure its interlocutors, by getting an advertisement published into the newspaper "France Soir", containing an incredible number of countertruths. The ad was paid more than 200000 FF.

Using a frenzied proselytism and a constant pressure on authorities, Scientology seeks to get, in every country where it sets itself up, privileges and position endangering democracy and, for France, the bases of the republican secularity itself.

People have to learn that this cult owns a secret service (Office of Special Affairs) and a paramilitary group (Sea Org), acting underground without respect of laws and Human Rights.

In the Report it has transmitted to the Prime Minister on february 7th, 200, the MILS reminds that:

1°/ many notorious members of these organisations have been sentenced for facts of a penal [criminal for US, nt] nature.

2°/ that many members of the cult have constituted files unrespectful of the prescriptions of the CNIL (National Commision about Computers and Liberties) (CNIL ruling 98-072 to 074, july 7th 1998, and State Council ruling, july 7th, 1999, the last noticing that scientology associations have demised their appeals). Many suits demonstrated ("district" court Lille, Dec. 18th, 1996, and Paris, september 4th, 1998) that some files could contain very private informations gotten during the "auditing" of members. These "auditings" can be compared more or less to confessions, or to comportementalist psychotherapy sessions.

The same notice can be found in a judgement in United Kingdom [High Court -Family Division-, London, July 23d, 1984], which said this:

"One of the most sinister aspects of auditing, one that shocked the father [a scientologist, nt] himself, is the corrupt, indeed criminal, use of the confessions made to the auditor..../...

What happens is that that person communicates to the auditor his innermost thoughts and relates any criminal offences or transgressions of any kind, any incidents from his life which are embarrassing or for which he could be blackmailed. These statements are written down by the auditor including time, place, and a detailed description of each incident as well as who were present and knew about the incident.
Contrary to the assurance of confidentiality, all "auditing" files are available to Scientology's intelligence and enforcement bureaux and are used, if necessary, to control and extort obedience from the person who was audited. If a person seeks to escape from Scientology his auditing files are taken by the intelligence bureau and used, if wished, to pressure him into silence. They are often so used and uncontroverted evidence of this has been given at this hearing."

To such problems, scientology responds, by getting help from complicities it has built in United States, and launches a gross desinformation campaign of unprecedented aggressivity, using shamelessly the bluntest defamation. Still more severe, scientology dares to write between the signatures of its paid advertsing, the name of the collegue of an itinerant Embassador of United States!

The Mission, which scientology wishes evidently to see vanish, wants to submit to readers of "France-Soir" some elements of the doctrin actually taught in the cult. Readers can make their own opinions. Those quotes are from the book "Scientology, Future's Laboratory", Paul Aries (scholar). They have never been denied.

1°/ Socio-political level:

"5. When you move off a point of power, pay all your obligations on the nail, empower all your friends completely and move off with your pockets full of artillery, potential blackmail on every erstwhile rival, unlimited funds in your private account and the addresses of experienced assassins and go live in Bulgravia and bribe the police. And even then you may not live long if you have retained one scrap of domination in any camp you do not now control or if you even say, "I favour Politician Jiggs." Abandoning power utterly is dangerous indeed." (Ron Hubbard, Introduction to Ethics, and OEC vol 7 page 356)"

2°/ Regarding fiscal administration (encouraging anonym denouncement)

"Every official having observed irregularities inside tax administration is asked to join this plan to reestablish justice inside the tax system. Every information delivered by a member of the tax administration will remain strictly confidential. Tax employees fearing penalties from their chiefs can send documents anonymously" (Ethique et Liberté, french scientology magazine, special edition, 1996)

3°) Regarding refusal of the equality principle between men:

"There are only two answers for the handling of people from 2.0 down on the tone scale, neither one of which has anything to do with reasoning with them or listening to their justification of their acts. The first is to raise them on the tone scale by un-enturbulating some of their theta by any one of the three valid processes. The other is to dispose of them quietly and without sorrow. Adders are safe bedmates compared to people on the lower bands of the tone scale. Not all the beauty nor the handsomeness nor artificial social value nor property can atone for the vicious damage such people do to sane men and women. The sudden and abrupt deletion of all individuals occupying the lower bands of the tone scale from the social order would result in an almost instant rise in the cultural tone and would interrupt the dwindling spiral into which any society may have entered. It is not necessary to produce a world of clears in order to have a reasonable and worthwhile social order; it is only necessary to delete those individuals who range from 2.0 down, either by processing them enough to get their tone level above the 2.0 line - a task which, indeed, is not very great, since the amount of processing in many cases might be under fifty hours, although it might also in others be in excess of two hundred - or simply quarantining them from the society. A Venezuelan dictator once decided to stop leprosy. He saw that most lepers in his country were also beggars. By the simple expedient of collecting and destroying all the beggars in Venezuela an end was put to leprosy in that country." (from Science of Survival, p.156)

4°) The "Black Propaganda":
"If some long term threat comes on, you must immediately evalutae the situation and provoke a campaign in order to destroy the reputation of the person and discredither so as to get her a paria from society" [english quote not found, retranslation from the french text, nt] Ron Hubbard, policy letter May 30th, 1974)

5°) Pressures on judges:

Scientology campaigns must no spare elected or professional magistrates, according to the witnessing of an ex-high executive of the cult, Jesse Prince... Jesse Prince is discredited in the last issue of Ethique et Liberté, using obviously what the american branch of that cult has been able to learn about him while he was a scientologist.

The French citizens should know that Scientology, its affiliated organizations (such as the so-called "Commision des Citoyens pour les Droits de l'Homme" and its allies (such as the 'Omnium des Libertés", of unknown resources, concur to the same destabilisation aims of the people and the society.

The MILS calls to the strictest watchfulness about them.

(Names of signatories above)

LA SCIENTOLOGIE ET SES ALLIES
UN DANGER PERMANENT POUR LA DEMOCRATIE



Deux jours après avoir saisi la Commission d'accès aux documents administratifs (CADA) pour obtenir la communication du rapport public de la Mission interministérielle de lutte contre les sectes que chacun peut consulter sur le site internet de la Documentation Française, la secte scientologue vient une nouvelle fois, moyennant un prix de plus de 200 000,00 FF, de faire la preuve de sa capacité à tromper ses interlocuteurs, en faisant publier par "France Soir" un encart publicitaire comportant un nombre invraisemblable de contrevérités.

Par un prosélytisme forcené et une pression constante sur les pouvoirs publics, la Scientologie cherche à obtenir, dans tous les pays où elle s'installe, des privilèges et une assise qui mettent en danger la démocratie et, en France, les fondements même de la laïcité républicaine.

L'opinion doit savoir que cette secte dispose d'un service secret (Office of Special Affairs) et d'un groupe para-militaire (Sea Org), agissant clandestinement au mépris des lois et des droits de l'Homme.

Dans le rapport qu'elle a remis au Premier ministre le 7 février 2000, la MILS rappelle que :
1°) des responsables de ces organismes ont été condamnés pour des faits de nature pénale.

2°) que plusieurs membres notoires de la secte ont constitué des fichiers non conformes aux prescriptions de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL décision n° 98-072 à 074 du 7 juillet 1998 et Conseil d'Etat du 7 juillet 1999 constatant le désistement des associations scientologues). Plusieurs affaires ont montré (Trib. correct. Lille -18 décembre 1996- et Paris -4 septembre 1998-) que certains fichiers pouvaient contenir des informations très personnelles recueillies au cours des "auditions" des adeptes, "auditions" comparables peu ou prou à des confessions, voire à des séances de psychothérapie comportementaliste.

Le même constat se retrouve dans un jugement prononcé en Grande Bretagne [High Court - Family Division-, Londres, 23 Juillet 1984], et qui déclarait à peu près ceci :


"L'un des aspects les plus sinistres de l'audition scientologue, c'est l'usage corrompu, on peut dire criminel, que l'auditeur fait des confessions...
La personne communique donc à l'auditeur ses pensées les plus intimes, les incidents de sa vie qui l'embarrassent, ou qui permettrait qu'on la fasse chanter. Ces choses sont notées avec le temps, le lieu, la description détaillée de chaque incident ainsi que les personnes qui pourraient en témoigner."


Contrairement à la garantie de confidentialité, tous les dossiers "d'audition" sont accessibles par les services de renseignements scientologues, et par les services disciplinaires, et sont utilisés, si nécessaire, pour contrôler et extorquer l'obéissance de la personne auditée. Si quelqu'un veut s'échapper de la scientologie, ses dossiers d'audition sont pris par le bureau des services de renseignements et utilisés si nécessaire pour la faire taire. Ils le sont fréquemment, et des preuves indubitables en ont été données lors des audiences."
Des questions se posent : pour quels usages, ces données informatiques ? Où vont-elles, via les réseaux électroniques de la secte scientologue ?

A ces questions, la Scientologie, en faisant appel aux complicités dont elle dispose aux Etats-Unis, répond actuellement par une campagne de désinformation d'une agressivité sans précédent, employant sans vergogne la diffamation la plus grossière. Plus grave encore, la Scientologie ose faire figurer parmi les signataires de son encart publicitaire le nom d'un collaborateur d'un ambassadeur itinérant des Etats-Unis !

La Mission, dont évidemment la Scientologie souhaite la disparition, tient à soumettre aux lecteurs de "France Soir" des éléments de la doctrine officiellement enseignée dans la secte. Ils jugeront d'eux-mêmes. Ces citations sont extraites du livre de Paul Ariès, universitaire, "la Scientologie, laboratoire du futur" ! Elles n'ont jamais été démenties.

....1° Dans le domaine socio-politique :
"Quand vous quittez une position de puissance, payez immédiatement toutes vos obligations, déléguez le pouvoir à tous vos amis et partez armés jusqu'aux dents, avec les moyens de faire chanter tous vos anciens rivaux, des fonds illimités sur votre compte privé, des adresses de tueurs à gages expérimentés : allez vivre en Bulgarie et soudoyez la police. Et même alors, vous risquez de ne pas vivre longtemps, si vous gardez une once de pouvoir dans tout camp que vous ne contrôlez plus aujourd'hui, ou si vous ne faites que dire : "Je soutiens le politicien Jiggs". Abandonner totalement le pouvoir est vraiment dangereux". (Ron Hubbard, Introduction à l'éthique de la Scientologie, p. 80).

2°) Dans celui de l'administration fiscale, (encouragement à la délation anonyme):
"Tout fonctionnaire ayant constaté des irrégularités au sein de l'administration fiscale est invité à se joindre à cette entreprise de rétablissement de la justice au sein du système fiscal. Toute information livrée par un membre actuel de l'administration fiscale restera strictement confidentielle. Les employés du fisc qui craignent des représailles provenant de leur hiérarchie peuvent envoyer leurs documents de façon anonyme" (Ethique et Liberté, journal français de la Scientologie, édition spéciale, 1996).

3°) En matière de refus du principe d'égalité entre les hommes :
"Il y a deux solutions pour s'occuper des personnes qui se situent en dessous de 2.0 sur l'échelle des tons, aucune d'elle n'a quoi que ce soit avec le fait de raisonner avec eux ou d'écouter leurs justifications. La première est de les faire monter sur l'échelle des tons en retransformant l'enthêta en thêta. L'autre est de s'en débarrasser calmement et sans remords. Les vipères sont des compagnons agréables par rapport aux personnes qui se situent dans les zones inférieures de l'échelle des tons. Ni la beauté, ni le charme, ni les valeurs sociales artificielles ne peuvent excuser les dommages terribles que ces personnes font aux hommes et aux femmes saines d'esprit"".
Mettre à part d'un seul coup toutes les personnes se situant dans les zones inférieures de l'échelle des tons provoquerait une élévation instantanée du niveau de culture et interromprait la spirale descendante dans laquelle toute société peut se trouver. Il n'est pas nécessaire de produire un monde de Clairs pour obtenir une société raisonnable et valable ; il est seulement nécessaire de supprimer toutes les personnes qui se situent à 2.0 et en dessous, soit en les auditant suffisamment pour les amener au-dessus de 2.0 ou en les mettant en quarantaine de la société. Un dictateur vénézuélien a un jour décidé de stopper la lèpre. Il s'est aperçu que la plupart des lépreux de son pays étaient aussi des clochards. Simplement en rassemblant et en tuant tous les clochards du Venezuela, il fut mis fin à la lèpre dans ce pays"
(extrait de "Science de la Survie")


4°) la "propagande noire":
"S'il se présente une menace à long terme, vous devez immédiatement évaluer la situation et provoquer une campagne de propagande noire afin de détruire la réputation de la personne et la discréditer de telle sorte qu'elle soit mise au ban de la société" (Ron Hubbard, lettre de règlement du 30 mai 1974).

5°) Pressions sur les magistrats :
Les campagnes de la Scientologie ne doivent pas épargner les magistrats élus ou professionnels, selon le témoignage apporté par un ancien adepte américain, Jesse Prince... que la Scientologie tente de discréditer dans le dernier numéro de sa publication, en utilisant manifestement ce que la branche américaine de cette secte a pu apprendre sur lui du temps où il en faisait partie.

L'opinion française doit savoir que la Scientologie, ses filiales (telle que la soi-disant "Commission des Citoyens pour les DH") et ses alliés (tel "l'Omnium des libertés") aux ressources inconnues, concourent aux mêmes objectifs de déstabilisation des personnes et de la société.
La M.I.L.S. appelle l'opinion à la plus grande vigilance à leur égard.

back

Retour sous index correspondant à ce type de texte : freance vs scientology index

Retour Webpage