Les e-mails de la médecin légiste

The Tampa Tribune
7 avril 2000 - 02:10 AM
PATTY RYAN et LESLEY COLLINS

Juste avant de réécrire ses conclusions quant au décès de Lisa Mc Pherson, la légiste Joan Wood avait envoyé un e-mail à l'un de ses collègues, lui demandant de l'aide pour prouver son point de vue.

"S'il te plaît, ne me laisse pas tomber! Ma vie et ma carrière sont en jeu", écrivit le 13 février la légiste en Chef du Comté de Pinellas Pasco dans une note qu'elle intitula "URGENT!!!!!!!!!!!!!!!"

Les avocats de la défense scientologue apportèrent cet e-mail jeudi au prétoire où siégeait la Chef Juge Susan Schaeffer, écoutant les arguments de la défense destinés à lui faire prononcer un non-lieu.

Le récipendaire de l'e-mail n'a pas été identifié. Mais le Dr Wood a cherché à obtenir de l'aide pour expliquer l'absence d'acétone dans les fluides corporels de l'autopsie de Mlle Mc Pherson, décédée le 5 décembre 1995.

L'acétone est un indice de diverses conditions physiques, dont la déshydratation.

Elle écrivit "On est mal partis ici, c'est mortel. Je ferai ce qu'il faut pour expliquer l'absence d'acétone, mais si nous sommes vulnérables parce qu'on ne trouve pas d'explications, je serais forcée de revenir sur ce que j'ai dit."

Le message a été communiqué aux avocats de la défense par les procureurs; il expliquerait pourquoi le Dr Wood a pris la décision de modifier son rapport d'autopsie, rapport devenu un emblème pour les critiques de l'église.

Wood a refusé de donner d'autres raisons à son changement.

Les experts des deux parties sont d'accord sur le fait que Mc Pherson soit morte d'une thrombose pulmonaire. Wood avait d'abord dit que cette embolie provenait de "repos alité et déshydratation grave," un avis qui jetait le doute sur les soins délivrés par ses coréligionnaires.

Des scientologues se sont relayés durant dix-sept jours auprès de Mc Pherson après sa crise psychotique. Cette religion interdit les soins psychiatriques.

.../...

En plus de l'e-mail du 13 février, les avocats de l'église ont reçu des copies de correspondances entre Wood et l'ex-légiste du Comté de Dade, Joe Davis. L'un des messages est intitulé "démons"; il y console Wood à propos d'un éditorial apparu dans un journal, probablement le Saint Petersburg Times.

L'article mettait la compétence de Joan Wood en question, demandant aussi justice, et invoquant les mémoires de Montgomery et Eisenhower lors de la seconde guerre mondiale.

"Monty et Ike n'avaient pas toujours les mêmes opinions, mais ils ont lutté de toutes leur forces contre l'ennemi commun, Hitler, et ont remporté la victoire, " écrivit le Dr Davis.

Rathbun, un officier supérieur scientologue, a répondu "C'est comme la guerre... et ces gens sont supposés être des experts légistes, et neutres?"

Le porte-parole principal de Woods, le directeur des opérations Larry Bedore, a refusé de commenter les messages mais n'a pas nié leur existence.

Leur lecture a provoqué des murmures dans l'assistance, pour la plupart composée de scientologues.

L'état de Floride a inculpé une église, c'est une église qui est venue répondre, des hommes et des femmes bien habillés et coiffés, bras croisés dans un prétoire glacé.

Ils étaient attentifs; ils ont ri lorsque Schaeffer a ecorné un terme scientologique, disant PMS 3 au lieu de PTS3. Ils ont applaudi jeudi lorsqu'elle a pressé les avocats d'être clairs, pour que la presse comprenne les faits.

.../...

Elle a peu partagé les opinions exprimées.

.../...

RETOUR SOUS-index Lisa Mc Pherson




Patty Ryan can be reached at pryan@tampatrib.comand (813) 259-7605.
Lesley Collins can be reached at lcollins@tampatrib.comand (727) 799-7413.


http://www.tampatrib.com/MGIGD8O7R6C.html