LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

Un point gagné par la secte criminelle dans le meurtre de Lisa Mc Pherson 

Le juge rejette l'affirmation selon laquelle Lisa McPherson aurait été maintenue illégalement prisonnière.


© St. Petersburg Times,
published June 22, 2001


Par ROBERT FARLEY

© St. Petersburg Times,
Le 22 juin 2001



ST. PETERSBURG -- L'Eglise de Scientologie a en partie gagné une victoire jeudi, lorsqu'un juge a rejeté un des quatre chefs d'accusation dans le procés pour homicide intenté par la famille de Lisa mcPherson et qui a débuté il y a quatre ans.

Dans une des mesures finales concernant cette affaire, le Juge de Circuit de Pinellas-Pasco, Frank Quesada, a rejeté l'accusation selon laquelle McPherson aurait été illégalement détenue.


L'avocat Ken Dandar, représentant la succession McPherson, a précisé que McPherson était psychotique et incapable de donner le moindre consentement alors qu'elle était maintenue par des membres de l'église au Fort Harrison Hotel à Clearwater. La scientologue de 36 ans est morte après 17 jours passés aux soins des membres de la Scientologie en 1995.


Bien que le procés doive encore passer devant un jury, Quesada a accordé une motion jeudi qui rejetait l'accusation d'emprisonnement illégal.


"Sur la base de faits indiscutables dans ce procés, la partie plaignante n'a pas pu et n'est pas en mesure de démontrer que Lisa McPherson était retenue criminellement 'contre sa volonté' par les défendants" notait Quesada dans son exposé de 49 pages. "En fait, toutes les preuves démontrent le contraire. Lisa McPherson avait refusé une consultation psychiatrique et une hospitalisation; elle a expressément énoncé son désir de recevoir l'assistance religieuse de ses compagnons de congrégation.

"En outre... McPherson a montré un comportement bizarre et psychotique, et il n'existe pas de preuve indiscutable que Lisa ait demandé sa libération et qu'elle ait été retenue contre son gré" a écrit Quasada.


Le porte-parole de l'Eglise, Ben Shaw, a déclaré qu'il s'agissait à ce jour, de la décision la plus importante dans ce procés.


"Lisa était un membre très dévoué de l'église et les autres ont fait de leur mieux pour lui venir en aide" a indiqué Shaw.


Kendrick Moxon, un avocat de la Scientologie a qualifié la plainte de "rien d'autre qu'un pretexte pour dénigrer l'église".

Dandar a déclaré qu'il allait faire appel contre la décision de Quesada. Il a déclaré après l'audition de jeudi, que cette décision était basée sur un faux témoignage et au mépris des témoignages de plusieurs psychiatres qui déclaraient que Lisa était dans l'incapacité d'exprimer le moindre consentement.

Mais cette décision n'est pas nuisible à l'essentiel du procés, a expliqué Dandar

"Ce n'est pas le coeur de l'affaire" a ajouté Dandar. "Même si un jury a pu croire que Lisa voulait de son plein gré aller dans cet hotel, elle n'a jamais voulu y mourir".

Du fait des lenteurs judiciaires, le procés va désormais être confié au juge en chef, Susan Schaeffer de Pinellas-Pasco. Dandar a précisé qu'il allait déposer une motion demandant à Schaeffer de se récuser elle-même, à cause de ses précédents commentaires plutôt favorables envers l'église.


Par ROBERT FARLEY

© St. Petersburg Times,
Le 22 juin 2001

back

Retour sous index correspondant à ce type de texte :lisa mc pherson

Retour Webpage