L'ART DE LA TROMPERIE

Par Arnie Lerma

Bob Minton, riche américain ayant pris un jour fait et cause dans la lutte anti-scientologie - il n'en connaissait rien jusqu'à ce qu'il en découvre quelques crimes sur Internet - a décidé voici quelques temps d'aider un peu plus encore, en ouvrant un concours doté de 10000 dollars qui récompenseraient le meilleur des articles de 10-15000 mots écrits sur la secte, sous certaines conditions préétablies (nouveauté du point de vue, possibilité de le faire lire à des scientologues et de les convaincre, etc).


Les gagnants sont connus depuis aujourd'hui 30 septembre 1999... Bob Minton, très généreux, a décidé en définitive de leur offrir à CHACUN 10000 dollars, et 20000 $ (plus de 120000 F) au grand vainqueur! Rappelons qu'il avait déjà largement participé auparavant (en versant une dizaine de millions de F à divers organismes ou individus présents sur la scène anti-scientologique). Sachant la détermination dont il a fait preuve face aux ignobles attaques des scientologues fantaisés, je ne doute guère de l'issue du combat.


Le grand gagnant est Joe Cisar; son texte. Les autres gagnants sont:

Scott Mayer
Arnie Lerma (ici dessous)
Jeff Jacobsen
Warrior
Konchok Penday
Ralph Hilton

Leurs articles traduits pour le public francophone seront publiés au fur et à mesure et l'ensemble sera zippé pour en faciliter le chargement et la lecture via Internet.


Bravo aux vainqueurs.

[I've added my own essay, out-of dateline from the challenge, in english only for the moment.]


Bravo aux vainqueurs.

roger gonnet - (auto-dénommé le Secticide)

A une époque de tromperie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire
George Orwell


Dédié à Paulette Cooper et à tous ceux qui sont passés avant...

Préface

Hubbard ne fut maître qu'en un domaine: l'art de la tromperie, de la déception. L'origine de ses compétences en la matière est sujette à discussion. Les racines des mécanismes de contrôle qu'il mit au point peuvent être un mélange d'illusionisme, de contrôle mental, de textes ésotériques, peut-être inspirés du fameux "1984" de George Orwell - ou de quelques techniques servant en magie noire, en satanisme, afin de subvertir les volontés d'autrui.

D'où que cela vienne, l'odeur soufrée de l'enfer en émane.

La réponse n'est cependant pas nécessaire pour résoudre le problème scientologie. Il suffit de se familiariser avec les comportements courants de ceux qui usent "l'art noir" pour être efficace dans la neutralisation des effets qu'on en ressent - ou que les autres subissent.

J'ai réfléchi à la manière qu'il utilise pour attirer des gens bien intentionnés, braves, dans son palais de la déception. J'ai aussi été vraiment épaté qu'il parvienne à le faire durer aussi longtemps. Mais cela ne m'épate pas autant toutefois que l'on tolère encore pareille tromperie, dans les sociétés modernes, plus encore aux Etats Unis d'Amérique - censés être leader mondial des démocraties et de la liberté.

Je me suis demandé 20 ans durant comment Hubbard avait réussi à me piéger dans son système. Je tenais à le savoir pour parvenir à protéger les autres, pour l'ordre et la sécurité publics. Brillant à 17 ans, avec les compréhensions de la vie qu'on a à cet âge, la façon dont je me suis fait avoir vaut la peine de s'y arrèter.

Que ces techniques aient réussi à me faire perdre la meilleure décennie de mon existence pour propager cette folie, je peux donc craindre ce qu'elles provoqueraient chez d'autres.

J'ai quitté la scientologie au bout de dix ans, ainsi que ma vie, et c'est plus que je ne peux l'exprimer vis-à-vis de ceux que j'ai aimés ou personnellemnt connus là-bas. J'ai réussi à partir avec le fond de ma santé mentale relativement intact, mais je tiens à rappeler au lecteur qu'il m'a fallu quelques quinze ans avant de me reposer les questions pour lesquelles j'avais cru la scientologie en mesure de répondre. Qui suis-je - que fais-je ? Dieu existe-t'il?

Ce ne sont pas les questions que je vais traîter ici, ça n'est pas le moment; il s'agit plutôt de démontrer que les réponses prétendues ne s'y trouvent pas.

Introduction à l'Art de la Tromperie

Vous pourriez avoir vu ça sur vos écrans, tard le soir: un volcan, et "Dianétique, science moderne de la santé mentale" (renommé "puissance de l'esprit sur le corps en France, ndt) - en même temps que le dernier gadget miraculeux à la mode pour lessive "la boule bleue"(9) . Accrochez-vous, je vais tâcher d'aller vite, et vous raconter ce qu'on trouve dans les Cinq Dernières Minutes de cette affaire bizarre de volcan.

L'annonce étrange est le sommet de l'iceberg d'une corruption tentaculaire aux proportions quasi galactiques, qui commença par la Dianétique, Science Moderne de la Santé Mentale.

Avant même que vous ayez acheté l'ouvrage, elle s'arroge le droit d'user d'une technique de manipulation trompeuse: on trouve le mot "science" dans le titre, comme dans le mot "SCIENtologie - impliquant que la science est ici l'essence. [ndt: c'est probablement pour raisons légales, suite à des condamnations de la justice française, que le titre français a été refait sans cette implication]

Après avoir résisté longtemps à m'engager dans ce système scientologique, j'ai finalement accepté l'essai. Après tout, cette merveilleuse technologie du mental n'était-elle pas développée par un physicien nucléaire glorieusement décoré, pour se guérir de graves blessures endurées en héros au combat?

Oui. 25 ans après, ma pile de documentation comprend aussi les dossiers navals dudit Hubbard, une copie de ses états de service dans la Navy, et une copie de ses résultats à l'université George Washington...et je sais que tout, comme la dianétique et sa soeur jumelle scientologie, tout est toc, définitvement toc, et l'a toujours été.

Il ne fut ni héros marin, ni décoré brillament, ni blessé au combat, ni physicien nucléaire. Les documents disponibles à la fin de son service dans la Navy font essentiellement état de fuites de l'urètre qu'il aurait attrapées là-bas.

Si dès le départ de la création dianétique, on tombe en arrêt sur ce mensonge, il y a des chances que tout ce qui suit en soit aussi.

La première étape à gagner pour la scientologie, c'est de trouver l'occasion de vous présenter ça - et le reste.

Ce virus du mental dispose de quatre vecteurs essentiels pour infiltrer la société.

1) Les ouvrages écrits par Hubbard. La Dianétique est un des plus populaires, et probablement l'un des plus efficaces pour des raisons analysées ensuite.

2) Les groupes de façade - CCDH - le comité de citoyens pour les droits de l'homme; WISE - Institut Mondial des Entreprises scientologues; et toute une ribambelle d'autres groupes - tous destinés à une seule et même chose: faire connaître la bonne parole sans que vous vous rendiez compte qu'Hubbard, la dianétique et la sciento sont derrière.

3) Leurs meilleurs agents sont les scientologues déjà harponnés, grâce au bouche à oreille. On leur donne 5 à 15 % de commission quand ils font payer d'autres gens en scientologie.

4) Enfin, les centres d'endoctrinement / recrutement présents dans quelques villes principales du monde, s'étalant sous la qualification auto-attribuée "d'églises" de bonne foi aux USA - grâce à un accord secret sans précédent dans toute l'histoire de l'IRS [fisc américain]. Cet accord aurait été obtenu après qu'un détective privé ait préparé et filmé un certain commissaire de l'IRS avec une gamine de douze ans.

Il s'agit d'un viol pur et dur, pas d'une simple affaire comprometante. [nota: le traducteur n'a pas les documents permettant de soutenir cette allégation et la suite ci-dessous; il décline toute responsabilité quant à ceci; il fait observer que le nom dudit commissaire IRS n'est indiqué par l'auteur ni par le traducteur, mais que diverses autres affaires similaires ont été réellement réalisées par "l'église" de scientologie et sont abondamment documentées dans mes sites; cela paraît donc vraisemblable, si bien que je l'ai laissé dans la traduction]

J'imagine que notre gouvernement préfèrerait que ce type d'ennui soit glissé sous la carpette. Probablement le privé travaillait-il en double aveugle. Ceci décrit un mode de conduite: Un actif travaille pour un cabinet d'avocats, qui travaille pour un autre cabinet d'avocats, qui travaille pour la scientologie. Tout processus de recherche se heurtera dès lors à la protection dont bénéficient les relations avocats/clients.

Il s'agit d'un truc éculé chez eux, ils s'en servent pour leurs sales besognes, on en a des preuves ignobles autant que multiples. Ces centres d'endoctrinement parlent de ceux qui n'y sont pas inscrits sous le terme peu amène de "viandes crues". Ils utilisent des racoleurs dans les rues pour distribuer des invitations apparamment inoffensives offrant une "place gratuite" à un film, et un test de personnalité.

Tout cela est aussi fort documenté ailleurs. Il ne s'agit pas ici de montrer à quel point ils sont pervers. La plupart des gens le savent déjà. C'est même difficile de distribuer de nos jours des tracts décrivant cette perversité dans la rue, car les gens nous disent "Oui, je sais..." - mais ce qu'ils ignorent par contre, et ce qu'ignorent aussi ceux qui subissent déjà la cosmologie hubbardienne, c'est le but de l'ensemble, la façon dont fonctionne la machinerie de la tromperie.

Voici donc, Chères lectrices et lecteurs, le reste de l'historiette.

Etape Scientologique n° 1: GIBIER DE POTENCE (Fair Game)

Seuls des adeptes illusionnés diront que la scientologie ne se sert pas de cette loi (c) hubbardienne du gibier de potence. Elle a été décrite devant les tribunaux comme étant une règle "permettant si possible , de détruire complètement" ceux qui "feraient du tort" à la scientologie. Ce qui lui fait du tort, bien sûr, ce sont les feux de la rampe et les enquètes officielles.

Mais cette technique démarre dès le premier contact.

On y trouve en effet un "exercice de dissémination" dont il faut suivre le déroulement. D'abord, parler à la personne. L'excuse la plus utilisée, c'est le test de personnalité gratuit. A mon avis, il ne sert pas à grand chose en soi, ce n'est qu'un effet de scène qui sert à diriger votre attention sur l'évaluation qui en sera faite.

L'évaluation, c'est l'occasion pour le manipulateur de localiser quelque chose que la scientologuie appelle la ruine. C'est la chose, l'élément, douleur, perte, point vulnérable, dont vous pensez que c'est votre principal souci dans l'existence. C'est la chose qui vous "ruine" la vie.

Cet exercice s'appelle "Trouvez la ruine".

Une fois qu'ils ont trouvé ce qui "ruine" la vie de cette personne, peu importe ce que ce sera, on lui dira:

"La Scientologie peut vous aider en ce qui concerne ___________ [cet élément] [et l'on ajoute ici la ruine découverte pendant la phase antérieure.]

Les faits démontreront que la scientologie est bien incapable de manier cette ruine. Ceux qui vous affirment le contraire se trouvent en fait dans un état de conviction induite. Ils pensent vraiment avoir trouvé une solution, pour ne découvrir que des années plus tard qu'il ne s'agissait guère que d'un effet caché, décrit plus loin, et de l'effet placébo - du style de X-Files: "Je veux y croire".

Il va de soi qu'on ne manie pas "ça" dès le départ. Les vendeurs entraînés aux techniques de vente sous haute tension de la scientologie vous feront avaler que c'est ça qui sera manié - après l'étape très coûteuse suivante d'audition... ce, jusqu'à ce que vous soyez définitivement à sec, tous vos comptes dans le rouge.

Alan Walters, de "Knowledgism" et Mike Goldstein, de "Idenics", m'ont tous deux dit avoir manié des centaines de cas de gens qui n'avaient pas réussi à manier ce qui les avait d'abord amenés à la scientologie. Il apparaît que les alternatives à la scientologie utilisant le peu de bonne choses de la secte, sans y ajouter mensonges, tromperie, puissent manier ces choses assez vite: les clients oublient alors l'audition et reviennent à leurs occupations. Mike Goldstein s'en plaint, car dit-il, il n'y a guère d'argent à tirer si l'on a si vite fait de manier les choses.

Le Gibier de Potence, ça commence donc dès l'entrée en scientologie.

Dianétique, la rampe d'accès à la scientologie

Lorsqu'on a réussi à inciter la personne confiante à ouvrir cet ouvrage, toute l'affaire consiste à lui faire créer l'image d'un mental réactif. Celui-ci est longuement expliqué dans le détail en termes macabres, pédants et lugubres. Une fois qu'on a appris comment cette création de science-fiction, cette fraude de mental réactif serait supposée fonctionner, Hubbard use de ce programme pour vous faire créer votre propre mental réactif.

La scientologie a même le culot de promouvoir la dianétique comme "Manuel du propriétaire pour le mental".

Ils disent qu'il existe un moyen de sortir de ce "piège" - que c'est le "Pont vers la liberté totale"(tm) de dianétique et scientologie". Mais je vous assure que si vous aviez pu le traverser, vous ne seriez pas en train de me lire.

Le Pont vers la Liberté totale scientologue n'est pas plus réel qu'une production théatrale ou une peinture de ce que pourrait être la libération spirituelle; mais ils vous ajouteront, vous, sur ladite fresque!

Au lieu d'une aptitude, on vous refile l'image de gens qui ont l'air capables. Au lieu d'un pont, c'est une image de Pont. Au lieu d'un "bank" - du mental réactif en question, c'est à vous qu'on laisse le soin de peindre le vôtre. Dans le genre des tableaux pour les gamins, où l'on remplit des cases numérotées. C'est ce qui sert à créer le piège scientologique. En terme scientologiques, vous continuez à créer le "mental réactif" pour pouvoir l'auditer! Grâce à de très larges investissements en temps et argent.

En plus, ce qu'on découvre en devenant clair, c'est qu'on a fait tout ça soi-même! c'est la preuve même de ce que j'avance ici comme explication. La cognition officielle du Clair en scientologie, c'est "J'ai fait un mock-up [image mentale] de mon mental réactif", ou bien "J'ai créé mon bank".

Le concept même de mental réactif est une invention manifeste. C'est de la guerre purement psycho-politique, où l'on remplace les armes par des mots. Tout individu en contact avec les victimes des envoûtements des mensonges hubbardiens doit se familiariser avec ces concepts: ils sont ainsi capables de les expliquer sans effort en toute occasion pour faire sortir tous ces braves gens de l'emprise injustifiée - et de la transe. Plutôt qu'expliquer que la scientologie est mauvaise ou néfaste, parlez ainsi aux gens qui sont sous son influence.

"La scientologie vous trompe ainsi et ainsi", c'est ce que vous trouverez ici.

La dianétique exprime en détails sordides comment cette invention se serait bâtie. Si vous croyez être en train de lire les "secrets" du mental humain, vous êtes seulement en train de gober la solution sciento pour l'humanité tout entière. Bien sûr, les "solutions finales" rendent possibles toutes les activités peu scrupuleuses .

Le mental réactif qu'on vous fait ici créer ou dont on vous fait faire le mock-up [l'image mentale, ndt], c'est exactement celui que vous allez passer des années à tenter de vous défaire au moyen de... la scientologie. Exposer ce trucage à un scientologue serait à la fois potentiellement dévastateur - mais tournerait aussi les puissants mécanismes du piège à notre avantage.

On peut démontrer tout cela de façon convaincante , en scientologais grand teint. Servez-vous de cela en manifestant contre eux, ou lors de tout contact que vous auriez avec des gens qui se sont fait prendre.

Les scientologues débiteront "Vous n'avez pas essayé, vous ne pouvez le savoir avant de l'avoir tenté par vous-mêmes..." à tous ceux qui oseraient critiquer les fantasmes outrageusement mensongers de la secte, voilés sous des auras de prétentions à l'efficacité.

Ils diront: "On ne peut le comprendre sans le faire", et quelques-uns l'admettent vraiment. C'est du même ordre que ceux qui admettent que les fourgueurs d'héroïne ont raison de dire "Mais non, c'est de la blague, on ne s'y accroche pas si vite!"

Diriger l'attention ailleurs: une autre technique illusionniste

Lorsque quiconque pose des questions à ceux qui l'attirent vers le programme de contrôle mental de scientologie, il ne reçoit que diversion de son attention vers des détails nombreux et insignifiants de l'ensemble: les procédures, actions, entraînement à la pâte à modeler, routines d'entraînement à la communication, clarification de mots, etc, as nauseam.

Les scientologues useront de ce même schéme technique de déviation de l'attention envers les juges ou officiels des gouvernements, médias et critiques internautes: ils noient les gens sous des tonnes de détails minuscules, hors de propos, le tout pour parvenir à les empècher de percevoir la vue d'ensemble.

"Vous les connaîtrez par leurs actes"

Il est vrai que ces "actes" sont du ressort du tarif à payer pour le festival de l'illusionnisme.

En scientologie, la réalité est définie par "l'accord". Afin de maintenir l'apparence de l'accord, on doit faire taire les critiques, en particulier ceux qui démontrent comment le piège est formé. C'est le festival de magie aux proportions planétaires. L'enfer.

Etapes dans la Tromperie

Comment la scientologie fait-elle glisser une personne d'une réalité à une "réalité" fabriquée de toutes pièces, - style science-fiction dans le cas qui nous préoccupe ici?

En y ajoutant nombre de truismes.

On est bien facilement d'accord, sur de telles évidences.

Les ouvrages de technique de vente enseignent aussi à obtenir du client qu'il faut le faire acquiescer.

Un mensonge ne passe pas tout seul: il faut l'enrober.

On doit l'envelopper dans une vérité quelconque.

Je vous raconte une vérité évidente: vous dites oui. Je vous en dis une seconde, et vous hochez la tête de haut en bas en acquiesçant. Et la suivante, vous pensez: Oui.

Je vous lis un bout d'Aristote; vous pensez oui. [je ne dis pas que c'est Aristote]

Puis une portion de Platon, et vous pensez "Oui" [mais je ne vous dis pas que c'est du Platon]

Puis un bout de Freud; vous pensez "oui"; - mais je ne vous ai pas dit que c'était du Freud.

Et vous me croyez très futé, bien sûr.

"Ce produit a été testé de façon SCIEN-TI-FI-QUE" - vous pensez "oui" (Hubbard ne vous a-t'il pas été présenté comme physicien nucléaire?)

Puis je vous lis ma science-fiction majeure ou mineure, et vous pensez oui. [Mais je ne vous raconte pas qu'il s'agit d'une vieille sci-fi!]

"Le monde a besoin de ma collection de vérités". Vous pensez oui, car si ce qui précède est vrai, ça aussi, c'est sûr!

J'ai ces niveaux secrets où il explique les "secrets" de cet univers. Vous pensez, ben oui, puisque c'était vrai avant, ça aussi, c'est vrai, c'est génial; il ne faut surtout pas que je risque mes aptitudes à percevoir toute cette connaissance en faisant quelque chose de pas recommandé..."

Et pour le Pont, le fameux Pont, vous faites de même, tout est vrai; et quand il vous demande de l'argent, beaucoup d'argent, du temps, beaucoup de temps, vous pensez aussi que c'est vrai, que c'est tout à fait vrai!

Vous êtes en plein dans les mâchoires du piège.

Ah, et puis aussi, ne parlez surtout pas de ce qui vous paraît critiquable dans tout ça, ou de vos désaccords, s'il vous en vient ensuite, okay?

Combien voulez-vous de mon produit?

(voix off) Bravo, vous êtes fait. On vous a bien eu.

Mais vous pensez: "Comme je suis malin: je viens enfin de découvrir ce que j'ai cherché durant toute mon existence!"

Vous voilà scientologue. [pour le meilleur, et surtout pour le pire, ndt]

L'art Sinistre du Jeu de la Confiance

Tout l'art de l'arnaqueur consiste à bâtir la confiance nécessaire pour parvenir à la crédibilité qui fera tomber les chèques.

On peut rétorquer qu'il s'agit là de marketing ordinaire. C'est vrai: c'est bien en effet de création de la perception d'une valeur qu'il s'agit, la différence, c'est qu'en marketing, l'objet à vendre a bel et bien une valeur en soi.

Mais en scientologie, tout est axé vers la création d'une valeur perçue, en commençant par la perception du génie et du talent d'Hubbard. C'est un grand tableau intitulé la Charte de Gradation que vous verrez dans tous les centres d'endoctrinement. Il explique entre autres que l'aptitude gagnée au niveau OT 8 , ce serait "Capable d'être cause volontairement et sciemment, sur la Pensée, la Vie, la Matière, l'Espace et le Temps, subjectifs et objectifs. (10)

Bon: cela ne vous paraît-il pas amusant ? C'est vraiment ici un effort pour obtenir la perception d'une valeur; mais si une seule personne y était parvenue, je ne serais pas là vous vous dire toutes mes méchancetés vraies.

L'unique valeur intrinsèque de la scientologie réside en la quantité d'argent qu'une arnaque astucieuse réussit à soutirer à ses cibles. Une bonne partie - de l'ordre de 150 millions par an - servira ensuite à nourrir les avocats pour s'assurer que le public ne découvrira pas la vérité profonde avant d'avoir épuisé son porte monnaie, ruiné son existence, et se trouvant désormais forcé à poursuivre devant les tribunaux, sans un sou, une machine légale riche à millions.

Brillant système: avant qu'on s'en rende compte - si l'on est encore capable de procédés de pensée rationnels, on risque d'être par contre inapte à se défendre: les avocats ne feront qu'une bouchée de la victime.

La Complexité n'est qu'un Autre Outil

La scientologie est heureuse de décrire la prolixité de l'auteur Lafayette, Ronald, Hubbard. Dans leurs points de vente, des centaines de titres étalés. On en déduit "Oh, il y a quelque chose là-derrière." L'effarante complication du système n'est qu'un appareil supplémentaire, très efficace, dans la boite à outils de la tromperie.

Les années passant, j'ai déterminé que si ça n'avait pas de sens pour moi, il y avait des chances que ça n'en ait pas du tout. Appelons ça bourrage de crâne. Si vous pénétrez le système de croyances hubbardiennes, vous avez là des piles de matériel. L'implication est simple: il doit y avoir quelque chose là-dedans - le corollaire étant que vous n'arriverez jamais à tout comprendre. Je prétends que ceci est intentionnel, destiné précisément à obtenir ce résultat.

Dans le procès RTC [Religious Technology Centre, un QG légal de la scientologie, ndt] contre Lerma, la Scientologie a cru bon d'amener 15 centimètres de pièces au tribunal, sans que j'en sois informé. Il leur fallait 15 cm pour tenter de prouver que je serais en possession de "biens volés". La juge a donc autorisé une saisie à domicile, le 5 août 1995 à 9h30. (11)

La Juge Leonie Brinkema apprit ensuite que ce que j'avais scanné puis expédié sur Internet n'était que le texte d'un dossier de justice public, non scellé, en provenance du tribunal central de district de Californie. Il s'agissait de l'infâme document Fisher... contenant 61 pages de descriptions de soi-disant secrets commerciaux sous protection de droits d'auteur appelés "Technologie Avancée" de scientologie, inclus les pièces jointes, telles le fameux niveau OT8 'prétendûment faux' d'Hubbard, dans lequel le Christ est accusé de pédophilie.

Le scientologue de longue date Kendrick Moxon a cependant qualifié cela de violation de droits d'auteur en lisant les données de mon ordinateur chez Earle Cooley. Earle Cooley fit de nouveau appel au bourrage de crâne et dit au juge "Cela démontre qu'il était donc nécessaire de faire appel à des gens expérimentés pour effectuer ces recherches".

Mais il omit d'ajouter que Kendrick Moxon était scientologue depuis 20 ans, et qu'il s'agissait d'un des co-conspirateurs du procès Etats-Unis contre Mary Sue Hubbard et al., 1982, le plus vaste cas de conspiration d'espionnage privé de toute l'histoire des USA.

Et bien sûr, Earle Cooley omit de mentionner q'il s'agissait d'une copie d'un enregistrement public d'un procès ... La Juge Brinkema trouva cela si énorme qu'elle en fit largement part en audience publique.

Un légiste expérimenté, ayant eu le procès en main observa le volume déposé au tribunal, et même la Juge Brinkema se plaignit de l'ampleur du dossier. Il ne s'agissait là que d'une tentative de plus pour augmenter les notes des avocats forcés de digérer ces torrents de papier, pour nous ruiner en frais avant qu'on arrive à la décision.

C'est ce qu'ils firent.

L'avocat expérimenté me fit comprendre leur tactique: on voit arriver cet énorme dossier: il y a quelque chose là-dedans, il doit exister un quelconque fondement à leur plainte.

C'est la même chose que leurs librairies croulant sous les titres et les milliers de bandes enregistrées qu'il faudrait acheter ou écouter. Cela sous-entend qu'il y a de la matière.

Mais rien, il n'y a rien!

La quantité de matériaux qu'il faudrait digérer pour parvenir à tout résumer demanderait la vie entière. Quelle meilleure manière pour vous faire payer un maximum et vous rendre la voie si longue que vous n'en verrez jamais la fin, car si cela vous arrivait... vous pourriez découvrir ce que Pattinson a constaté:

Qu'il n'y avait rien à voir.

Les tactiques utilisées pour racoler les "viandes crues" sont donc les mêmes que pour racoler les "juges viande crue", qui ne sont pour les scientologues que d'autres "viandes crues". On les manipule expertement, si bien qu'il n'y a aucune chance, vu l'actuelle surcharge des tribunaux et leur personnel trop peu fourni, de parvenir à sortir du bourrage de crâne.

C'est assez fort, n'est-ce pas?

Les schémas utilisés en dianétique se répètent aux 'niveaux supérieurs'

Permettez-moi de rappeler ce concept: la dianétique s'auto-décrit comme une image du mental, et introduit une idée : le mental réactif. La réalité, c'est que tout ce qu'amène l'ouvrage à penser au lecteur, c'est qu'il comprend cette possibilité et assume dès lors que son mental fonctionne de la sorte.

Elle lui fait faire une IMAGE MENTALE DE SON MENTAL REACTIF.

La preuve en est qu'après y avoir dépensé des milliers de dollars, vous en arrivez à la cognition finale des niveaux - c'est à dire que vous réalisez que... vous avez fait l'image mentale de votre propre mental réactif! Certes, diable, mais vous oubliez que c'est la Dianétique qui vous l'a faite faire, cette image de mental réactif!

L'escroquerie parfaite.

Le livre qui implique que l'adhérent crée ce qu'on lui ôte ensuite: c'est du grand style Hubbardien.

Une vaste technique, complexe, alambiquée, qui va vous débarrasser de la situation qu'elle a elle-même créée - en vous soutirant un maximum d'argent au passage.

Et ce schéma va se répéter dans les niveaux avancés que ces charlatans et leurs avocats véreux du style d'Earle Cooley décrivent pompeusement sous le titre de niveaux avancés.

A propos d'avocats véreux, Earle Cooley ne cesse de répéter et rabâcher l'expression niveaux avancés, encore et encore, en toute occasion, et en y ajoutant des capitales, quand c'est par écrit. C'est la même technique de manipulation par implication que celle d'Hubbard dans la dianétique, la SCIENCE moderne de la santé mentale et dans la SCIENtoLOGIE [deux fois science en latin puis en grec, ndt] pour tromper le public. C'est pour tenter d'exercer la même influence qu'ils se sont servis de cette même frome de persuasion auprès de la Juge Brinkema dans RTC contre Lerma.

Hubbard n'acceptait l'initiation que pour ceux dont je décrirais qu'il ont atteint l'état de "Acceptant de croire n'importe quoi". C'est ma définition d'un scientologue ayant été brûlé au "troisième degré" par la fraude. Prèt à claquer ici tout ce qui lui restait.

A le claquer dans l'invention des thétans de corps et des droits d'auteur exclusifs - et même il fut un temps, de "secrets de commerce" sur la façon de se les "faire sauter" appelée l'auditon de la Dianétique de l'Ere Nouvelle (NOTs en abrégé), et de l'histoire de Xenu et des fantômes de l'espace qu'on trouve dans ce qu'il appellent "incident II, une partie de niveau OT 3.

L'incident prétendu s'est passé voici quelques 75 millions d'années avant, dit-il; il y avait Xenu, un tyran galactique d'une confédération des environs, a fait venir ses contribuables pour les vérifier fiscalement, les a capturés, leur a injecté du glycol éthylène dans les veines - un antigel- puis congelés et transportés sur terre par trillions; il les collait autour des volcans, les faisait sauter à la super Bombe H, récupérait la mélée d'âmes désincarnées dans des "filets électroniques", et leur "implantait" des choses en se servant de forces électroniques et de mauvais films. Puis ils étaient soudés en paquets - dits conglomérats ou clusters - et on les attachait à ceux qui avaient encore un corps. C'est donc là la source de ces "conglomérats de corps, ou clusters" qui seraient collés partout sur vous. Je vous garantis que je n'invente pas: c'est vraiment ce qu'Hubbard écrivit, et c'est comme ça qu'il vous décrit les choses. Il appelle cette scène de son show d'illusionniste "l'Incident deux - Le Mur du Feu".

Ces matériaux décrivent que si on les apprend trop tôt, sans préparation ad-hoc, ça cause à la personne de ne pouvoir dormir des jours d'affilée, puis de mourir de pneumonie. Peu après que j'aie posté ces documents sur Internet (6) le New York Times a lâché un article expliquant "à quel point ces matériaux étaient réputés dangereux", d'une phrase mémorable. Il décrivait cette affaire de danger de mort pour ceux qui n'avaient pas été préparés aux coûteuses techniques scientologiques, en concluant d'une ligne assassine:

"Cependant, aucune épidémie n'a été relatée."

Ah, quant aux volcans, vous vous rapplez peut-être cette pub de la dianétique avec un volcan? Eh bien, c'est censé être un rappel subliminal pour relancer votre ... mental réactif ... qu'il va falloir bientôt acquérir. C'est censé vous rappeler cet incident et vous faire acheter le livre!

Hubbard se fend aussi bien la pipe, quand il vous dit de revivre cet incident en séance, lorsque vous "parcourez" cet incident (autrefois secret), depuis le début de l'incident jusqu'au moment où on "voit" l'image du PILOTE DISANT "J'EN FAIS lIMAGE MENTALE" - [Le 'mock-up' en scientologais]

Je parierais que c'est l'image d'un vieux gros pilote aux dents jaunies, dans le genre pacha Hubbard!

Bon poursuivons dans la série des gadgets commerciaux:

A la fin de cette escroquerie de "Pont vers la liberté totale" (tm) du Centre de technologie religieuse (tm), existe une seconde immense révélation-illumination d'importance capitale pour vous. Voilà ce que vous découvrirez au bout de vos quelques 2 millions de F de dépenses:

"Je sais maintenant ce que je ne suis pas, je suis prèt à découvrir ce que je suis" [c'est Michael Pattinson, OT 8, ayant achevé le nouvel OT8 par conséquent - mais puis-je rappeler qu'il considère en fin de compte la scientologie comme une escroquerie outrageuse?

Dites-donc, ne serait-ce pas pour ça que beaucoup d'entre nous y sont entrés au début?

Maintenir l'illusion : quelques techniques

Une fois installé sous le chapiteau du Scientology Circus, on vous maintient très soigneusement dans l'illusion ; tout est réglé au petit poil sur la scène.

On vous fourgue toute l'histoire des grandes stars hollywoodinennes - ça leur sert d'accesoires de scène pour vous tromper. Un peu ce qui ressortait de la série TV Mission Impossible, où l'on fabriquait de fausses identités ou apparences et des situations permettant d'approcher la cible.

Mais ici, la cible est votre portefeuille.

Puis l'on maintient l'illusion en place, lorsqu'un des spectateurs se réveille et qu'il se rend compte que ce n'est qu'illusionnisme, on le fait disparaître - il ne faut plus que les autres le rencontrent.

Ils vous racontent que le gars "a eu une crise" et que ces gens-là sont vraiment les fous. Vous, vous êtes tout à fait sain d'sprit, hein, tant que vous payez votre fortune ou votre vie à la scientologie et que vous ne vous intéressez plus à ce qui se passe fhors du chapiteau sciento.

La lettre de règlements dont ils se servent s'appelle "règle de la déconnexion", celles qui servent à manier les gens sont les règlements "Maniement des PTS - les sources potentielles de troubles. On vous y ajoute aussi de l'audition hors de prix, pour "règler ces ennuis" - diont la plupart viennent en réalité du fait qu'on pose les bonnes questions ou qu'on se sert du bon sens.

Le public apprend très vite à éviter ces choses et à continuer le programme, afin de ne pas avoir à payer ces étapes accessoires et de pouvoir continuer la voie principale aussi vite que possible.

RPF: Le Projet Force de Réhabilitation (ou rédemption) : joli nom pour le goulag d'une "église"

Pour les adeptes qui ont la malchance d'être employés d'une organisation et - à mon idée - pour ceux qui en savent trop, et qui risqueraient de fournir des témoignages génants pour la scientologie, il usent d'un traîtement différent.

Mon opinion basée sur des faits, c'est que l'intention réelle de ces camps de travaux forcés - d'esclavage - ont essentiellement pour but de faire montre la tension au point que l'individu perde toute volonté propre, qu'il obéisse, qu'il agisse en esclave à qui l'on puisse dès lors faire confiance pour ne plus jamais parler de façon critique (un peu comme les amants tristes vers la fin du roman d'Orwell 1984), ou de faire ce qu'il faut, intentionnellement, pour détruire leur santé mentale afin qu'ils ne soient plus en mesure de témoigner valablement contre la scientologie en justice.

Les descriptions physiques des dommages causés au cerveau lorsque le niveau de stress demeure élévé durant très longtemps démontrent que cette technique ferait davantge encore qu'effacer les souvenirs que ces gens pourraient sinon avoir gardés si on leur demandait un témoignage.

Autre exemple de schéma aboutissant à détruire des témoignages: on les trouve dans des documents connus; le programme s'appelait "Opération Blanc comme Neige" (snow white). L'intention était de faire disparaître toute information critqiue des dossiers de la scientologie, où qu'il soient.

Ce désir de détruitre les preuves est perceptible également dans la vaste base de donénes qu'avait acquise le CAN (assoc. anti-sectes américaine, ndt)... repris ensuite par la scientologie. Car si vous les appelez, c'est un scientologue qui répondra désormais au téléphone, le CAN étant désormais complètement sous leur contrôle.

C'est ce qu'on lit dans 1984: le gouvernement réécrit l'histoire afin de rendre acceptable les conditions présentes. Nous sommes aussi ici face à une organisation désirant gouverner le monde et n'agissant que pour cela.

Opération des camps de "réhabilitation" RPF scientologiques et opération "Blanc comme neige" - pour le mental, intentions et résultats identiques.

Voici pourquoi je pense tout cela exact.

Dommages causés au cerveau en Scientologie.

L'information que voici est extraite d'études effectuées sur des animaux, rats, singes, chiens etc. Cela provient de "Modèles de dépression et schizophrénie chez l'animal", section "Tension due à l'épuisement" (2)

"Hatotani et ses collègues -1982- ont exposé des rats femelles en les forçant à courir dans une roue jusqu'à ce que les animaux soient épuisés, leur température rectale le démontrant : 33° C ou moins, donc en-dessous de la norme. Après trois séances séparées de 24 heures, l'activité moteur spontanée des animaux était fortement diminuée durant plusieurs semaines.


Cette dépression de l'activité motrice fut accompagnée d'une disparition complète des pics d'activité motrice spontanée de la journée que l'on rencontre chez les animaux non stressés.

L'étude explique ensuite les preuves physiques de ces changements, perceptibles dans la physiologie du cerveau et l'hypothalamus, qui gère la mémoire.

"Modèle de stress chronique:

Tot d'abord entamé par Katz, Roth et Caroll, ce modèle est étudié en exposant des rats à une succession de conditions stressantes pendant deux semaines (Roth et Katz) ou 3 semaines (Katz & al., 1981a); ces conditions consistent en une succession de légers chocs plantaires, natation en eau froide, changement d'hébergement/nidification, inversion des périodes de jour et de nuit, privation de nourriture et d'eau."

J'ai pensé important: 1/ le fait que les rats stressés préfèrent les solutions d'eau sucrée à l'eau pure et 2/ les différents changements physiologiques induits dans le cerveau, certains de ces changements mettant énormément de temps ensuite à revenir à la normale.

On nota également une augmentation du niveau des cortico-stéroïdes cervicaux. Ceux-ci augmentent en cas de dommages cellulaires, l'une des fonctions de cette hormone majeure étant la destruction des cellules endommagées; mais des niveaux chroniquement élevés de cette hormone conduisent à une destruction de cellules saines.

Induction de dépression chez les singes, via isolation/spération

Des réactions en apparence similaires à celles que l'on constate dans les dépressions graves ont été découvertes lorsque l'on séparait de jeunes singes de leurs mères et de leur vie sociale habituelle, ou de leurs jeunes congénères. Après la séparation;, l'animal fait en premier lieu preuve d'une activité importante, accompagnée de nombreux sons, que nous appelrions étape agitation ou protestation,; cela dure 24 à 36 heures. Puis il y a changement marqué de comportement , l'animal faisant preuve d'activité moindre, se blottit et s'enserre lui-même dans ses bras, expression faciale déprimée et abattue, activités et explorations diminuant de façon générale. - e;g. Kaufman and Rosenblum 1967; McKinney et al. 1971 )"

Cela ressemble bien au ROF: les programmes d'isolement et de course ont induit des dommages au cerveau dans l'usage qu'en fait la scientologie.

Après leur avir dit que le RPF les aidera, on obtient comme résultat la destruction de leur personnalité en raison des tensions imposées. En vecteur additionnel, les courants induits "subliminaux" (insensibles en principe) utilisés fournis par l'électromètre; il en sera question au chapitre suivant.

La scientologie entend bel et bien, grâce à ce harrassement et ses techniques de litige, provoquer assez de tension chez l'individu pour qu'il tombe malade et meure, qu'il soient poussé au suicide, sa vies, ses amis et son gagne-pain ayant été détruits systématiquement.

La scientologie est poursuivie en Espagne pour cette exacte raison: incitation au suicide. Elle a été condamnée en France pour cette même raison, jusqu'en cours de cassation.

J'apprécie les gens qui apprendraient cette information et publieraient ce qu'ils szavent des études faites sur les animaux.

Les "nuisibles PSYCHs" - ainsi que la scientologie désigne les psychologues, psychiatres etc, ont au moins l'intégrité de faire leurs tests sur des animaux, et de faire savoir ce qu'ils y ont découvert pour améliorer l'humanité.

La secte qui fait fonctionner ces horribles programmées sur des hommes, avec l'intention de détruire leur mental voire de poursuivre l'essai jusqu'à leur mort, comme pour Mlle Lisa Mc Pherson, ne donnera pas ses résultats.

Les Psys ne font cela qu'à des animaux, pour que cela bénéficie à l'humanité.

La scientologie le fait aux hommes, afin que... la scientologie puisse profiter de leur silence.

Le Vrai Secret - L'influence Cachée

Dans le procès FDA (Food and Drug administration) contre Article ou appareillage, le Gouvernement Fédéral a tenu qu'en soi "l'électromètre ne fait rien".

Mais voyons, c'est ce qui était connu de la science alors disponible; la décision Gissell; mais trente années ont passé. La science a émis quelques règles de plus depuis, sur le contrôle des radiations électro-magnétiques, par exemple dans l'uasage des écrans d'ordinateurs.Ce ne sont pas en eux-mêmes les champs magnétiques divers qui créent des dommages, ce sont les courants induits dans le corps en raison de ces courants, dans des phénomènes électromagnétiques comparables à ceux observés dans les transformateurs.

L'étude du sujet est loin d'être achevée.. Des données préliminaires démontrent que si l'on convertisssait les dosages limite d'exposition aux champs magnétiques par l(OTAN, l'USAF, l'IEEE et la CE en leur dosage équivalent en courant via un conducteur que pourrait représenter le circuit parcouru entre la main gauche et la droite, l'électromètre utilisé dans la fichaise scientologique exposerait la personne à un dosage supérieur à ce qui est admis par les recommandations officielles.

Les mesures effectuées par l'auteur (qui a passé quelques temps à construire des éléectromètres en scientologie) sur un appareil sciento modèle Mark super VII [tm] donneraient ce qui suit: l'appareil expose le corps humain au passage d'une dose 'environ 300 ùA (microampères). Soit un tiers de ce qui est généralement considéré sensible à la personne. Certains membres m'ont signalé cependant qu'ils ressentaient physiquement le courant de l'électromètre.

Je vais développer 2 analogies pour tenter d'illustrer la danger sous-jacent:

Electrolyse

Quand on veut plaquer un métal tel le chrome sur un autre, par exemple sur un pare-chocs automobile, le taux de dépôt du chrome sur le métal support dépend de l'ampérage utilisé et de la surface à plaquer.

On peut déposer la même quantité de métal à 1/10e d'amp. en 1 minute qu'à 1/100e d'ampère en 10 minutes, ou qu'à 1/1000e d'Amp en 100 minutes; à 300 µA, soit 300 millionièmes d'ampère (soit 3/10000e d'Ampère), il faudra donc environ 5 heures.

Il existe une unité électrique dénommé le Coulomb, qui se définit en réalité en terme de quantité de métal déposée. C'est une unité de charge. C'est en réalité une quantité d'électrons, ou de charge.

Un manuel définit le coulomb comme suit: Quantité d'elctricité devant passer dans un circuit pour déposer 0,0011180 gramme d'argent à partir d'une solution de nitrate d'argent? C'est aussi la quantité d'électrivcité sur l'électrode + d'un condensateur d'une capacité de 1 farad lorsque la force électromotrice est d'un volt."


Il s'agit de démontrer ici que la charge est le facteur, puisque le transfert exige une certaine dose de cette charge; la comparaison se ra établie ensuite avec ce qui se passe au sein des cellules du corps, par ouverture/fermeture des passages suivis chez l'individu. On ne peut donc plus dire que l'électromètre ne FASSE RIEN. Il a un effet physiologique sur les fonctions cellulaires internes et externes.

Par usage de l'électromètre pendant une séance de 2h30 [chiffre choisi comme étant une durée courante de séance daudition chez les scientologues, ndt], le corps laisse donc passer 3 coulombs environ.

La quantité de charge nécessaire en moyenne dans les traîtements en série de 3 électrochocs n'est que d'environ 1,2 coulomb.

N'est-ce pas ironique que constater que le pire "ennemi" de la scientologie, la psychiatrie, n'utilise qu'environ 1/3 de la dose utilisée par les scientologues en une seule séance sur un public non averti?

Effet Antalgique : l'effet induit par les Endorphines

Il existe divers appareillages sur le marché, sous contrôle de la FDA et sur conseils d'un médecin, qui sont constitués d'électrodes appliquées en divers endroits du corps, par exemple pour le traîtement des maux du dos. Ils s'agit d'unités dites d'électrothérapie - par stimulation électro-neurologique. Il en existe des quantités, dont certains ont été testés, démontrant qu'il y avait soulagement de la douleur grâce au passage de courants dans le corps. Leurs principes d'efficacité ont été amplement testés.

On a découvert une chose fort intéressante: la stimulation électrique provoque la libération de divers peptides, c'est çà dire des molécules messagères se fixant en des points déterminés d'autres cellules. Ces sites de fixation sont tout à fait spécifiques aux divers peptides.

Le corps dispose en particulier d'un groupe de peptides nommés les endorphines. Ces molécules messagères provoquent un effet antalgiquelorsqu'elles ateignent des récepteurs précis. La famille des opiacés - héroïne, morphine, codéïne - se métabolise par des voies diverses pour créer la morphine, laquelle est un des antalgiques les plus puissants, ainsi qu'un de ceux déclenchant le plus facilement une accoutumance. ces molécules de la famille morphnique achèvent leur parcours vers les cellules aux mêmes récepteurs que les endorphines produites par le corps même.

Parmi les téhories expliquant le fonctionnement de l'électrothérapie, on trouve donc celle qui explique la production d'endorphines. Les études démontrent par ailleurs qu'une faible quantité de stimulation jointe à une faible dose de morphine possède autant d'effet clinique qu'une dose plus importante de morphine sans usage d'électricité: il semble donc exister une nette relation entre les deux facteurs.

La quantité de charge délivrée par nombre des appareils admis par la FDA est approximativement similaire à celle que délivre l'électromètre scientologique.

J'en conclus que cet outil scientologique fournit un effet analgésique direct en plus des résultats des techniques d'audition "de libération" scientologiques.

Cela peut aussi être la base de l'effet "retour": c'est le cas de ceux qui se font auditer, se sentent très bien à la sortie, mais sont sujets à des émotions plus négatives quelques jours plus tard - le niveau des endorphines ayant baissé au delà de la normale en raison d'un effet de contre-équilibrage, similaire à celui produit par l'héroïne; mais ici, le produit recherché sera l'audition.

John Travolta a tout simplement substitué le système de foi scientologique (tm) et ses besoins inconscients en endorphines à la cocaïne. Il se croit en meilleur état, car l'accoutumance ne lui est pas percpetible; il a obtenu un substitut.

Une autre théorie m'a traversé l'esprit voici peu: les synapses des neurones - qui sont des jonctions entre portions du système nerveux - pourraient donner des réactions d'aiguille sur l'appareil, similaires à celles que donneraient des "thétans de corps", car l'électromètre excite les terminaisons nerveuses en raison du courant continu qu'il utilise pour traverser le corps. .. Hubbard disait bien en effet dans le niveau OT3, où l'on aborde ces "thétans de corps", que si quelqu'un disait 'navoir pas de ces choses à ce niveau, il suffisant de le renvoyer dans les niveaux inférieurs [pour qu'il tienne encore les boites un bon bout de temps? - peut-être jusqu'à ce que des "BTs" apparaissent?]

C'est donc peut-être les dommages provoqués au corps par le courant de l'électromètre qui feraient des BTs...Hubbard avait l'habitude de tenir les boites des heures durant pendant ses "recherches". J'ai aussi entendu dire qu'il se comportait comme un cinglé, hurlant après ses "maudits body thétans". Il avait peut-être bien des milliers ou millions de synapses irrités? J'en ai discuté avec Michael Pattinson, qui me disait que tant qu'il avait les boites, les BTs avaient l'air d'être là par millions, mais que ça disparaissait peu à peu quand il les reposait.

Dennis Erlich m'a dit qu'il pouvait sentir le courant en tenant les électrodes.Il expliquaiit que c'était un des facteurs, quand il a quitté la scientologie. Les recherches menées semblent corroborer en plusieurs points cette hypothèse néanmoins ténue.

C'est le résumé de ce que je pense du vrai secret de cette arnaque.

Combien de temps faudrait-il expédier une charge imperceptible dans le corps, en vous disant ce que vous voulez entendre, jusqu'à ce que vous supposiez que je sois "celui qui détient toutes les réponses"?

C'est le secret de base.

A proximité du coeur de la tromperie scientologique

Remarque: en 1997, suite à la chute de son chiffre d'affaires et de ses statistiques de par le monde, la vraie nature de la scientologie étant de plus en plus connue via Internet, la secte a ordonné une mise à niveau de tous les électromètres pour augmenter la dose de courant délivrée dans le corps des participants; disant que cela permettrait une "meilleure sensibilité" - un effort désespéré pour conserver un nombre d'adhérents? Elle a appelé cette nouveauté la "Mise à Niveau Quantum". (7)

Se Protéger

Les tactiques coercitives décrites ici sont utilisées par toute organisation bâtie sur la tromperie. Pour éviter ces pièges, voici quelques recommandations:


A) Ne faites pas confiance en quiconque vous dise qu'il ne faudrait pas parler à untel ou unetelle, et moins encore si c'est à des membres de votre famille qu'on cherche à vous en empècher.
B) N'accordez aucun crédit à celui qui vous dit avouir les réponses de cet univers. Une fois, un gars avait souffert de son association avec la scientologie. C'était un pasteur, un religieux, aussi lui ai-je fait écouter la voix d'Hubbard racontant dans une conférence "Il n'y avait pas de Christ sur la Croix" plusieurs fois d'affilée. Le révérend Bellamy me dit alors "Mon fils, j'ai vu la lumière". Il me dit que j'aurais dû me faire pasteur. Je lui ai demandé pourquoi. Il m' a dit: "Tu m'as dit la vérité? J'ai répondu oui. Et ce bon révérend m'a dit alors: "Comme la parole de Dieu est vérité, tu devrais devenir pasteur, puisque c'est ce que tu dis." Ce n'est pas une voie rapide pour moi désormais, mais cela donne un aperçu de ce que j'entends par vérité, et l'endroit où on peut la trouver.

La voie d'entrée au système de croyances hubbardiennes se sert d'une série d'extraits de grands penseurs du passé lorsqu'ils en appelaient au bon sens et à la raison - mais ne dévoile pas les sources - pendant qu'en même temps, elle détruit systématiquement les amitiés précédentes de la personne et ses sources d'information, mis à part les grands sages qu'Hubbard a plagiés et insérés dans ses fictions. La méthode n'est pas nouvelle ni exclusive de la scientologie.

Tous ces détails de leur art sont tricotés en une matrice attirante qui laisse à penser au chercheur : dans ce qui va venir, qu'est-ce qui est aussi vrai que [le plagiat inconnu de lui] qui précédait? Et que trouve-t'il ensuite?

Les mensonges!

D'autres systèmes de contrôle mental usent des tactiques similaires, vous font abandonner votre famille, laisser tomber vos amis, ou qui que ce soit que vous considériez comme une source de savoir.

Pendant qu'ils vous excitent avec quelques sages pensées, ils ne vous en donnent qu'une seule source - gourou, leader, chef - l'arnaqueur, qui vous donne ensuite votre joie à apprendre ces sagesses, puis utilise ce qui reste de votre coeur pour vous transformer en son laquais. C'est désormais "sa voie, La Voie".

Quand c'est devenu votre voie, vous êtes dans une secte.

La prétendue "Voie" Unique n'est en fait qu'un programme exigeant votre obéissance sous peine d'être expulsé du groupe. Cela exige que vous abandonniez tous ceux qui seraient en désaccord. Cela démonise tous ceux d'opinions divergentes au programme.

C'est un esclavage mental.

C'est là qu'on reconnaît, la personne ou le groupe qui suit sa formule, pour vous contrôler et vous imposer sa volonté.

C'est aussi pourquoi il existe un Premier Amendement à la Constitution des Etats Unis, disant que l'état ne doit faire taire aucune voix.

Les pères fondateurs n'ont jamais imaginé que les voix puissent être réduites au silence par des accords bidons secrets lors de procès abusant des lois civiles et violant l'esprit même de la loi.

Ils n'ont jamais réalisé que des entités légales obtiendraient les mêmes protections constitutionnelles que celles qui sont censées protéger des citoyens, des individus, envers des gouvernements tyranniques ou despotiques.

On a aboli l'esclavage physique aux Etats-Unis.

On l'y a remplacé par l'esclavage mental, ouvrant la voie à des entreprises bâtissant leurs empires sur le mensonge déguisé en sagesse; aux Etats-Unis nous les retrouvons drapés de religiosité, faisant ce qui semble bien être une Croisade pour la Croix de Satan.

Le Grand Cirque

Quand on dit - en anglais -thetan, avec un léger défaut de prononciation, ça donne Satan.

Hubbard a-t'il pu être aussi vicieux?

La scientologie ressemble à ces troupes de magie minables qui se produisaient aux siècles précédents dans les foires: si un type dans l'assistance disait qu'il avait pigé le truc, quelques gros bras loués l'emmenaient à l'écart et lui flanquaient une volée. Le comportement de la secte est similaire, sauf qu'au lieu de gros bras, ils se servent de nervis légaux, d'avocats. Toute l'affaire se camoufle derrière une histoire de religion bidon, dont le fondateur du cirque serait fier. Qu'on assiste aux spectacles des Cruise et des Travolta peut être interprété comme une preuve supplémentaire de l'efficacité de l'illusionisme, du mensonge impeccable, des effets de mains, de la déviation des regards, et de la splendide maîtrise des astuces linguistiques qu'Hubbard inventa et que la secte continue à utiliser sous ses chapiteaux soigneusement cousus, pour que le spectateur dupé ne puisse observer du dehors l'ensemble des fraudes du spectacle.

Secrets pour Influence et Profit

On m'a demandé: comment se fait-il que la Scientologie ait Travolta et Cruise sous emprise? Je pense qu'il faut s'arrèter à cette question. Sur mon site internet, on trouve 1100 pages de témoignages faits sous peine de parjure, émanant de la commission nommée en 1982 par la ville de Clearwater sur la scientologie. Des vidéos peuvent être vues sur un autre sitehttp://www.xenutv.com. Nombre de membres ont témoigné, dont un de mes amis de longue date, Scott Mayer. Il a témoigné avoir utilisé des informations de nature tout à fait privée et confidentielle sortant des "fichiers de confession" d'une dame, pour aller lui rendre visite. Et lui faire savoir clairement qu'elle avait intérêt à coopérer si elle ne voulait pas que tout ceci soit rendu public.

Les auditions de la commission se sont poursuivies quatre jours durant. On a demandé à chaque personne ayant témoigné si elle aurait choisi d'entrer en scientologie en sachant d'avance que ce qu'elle dirait durant les "auditions" de la secte pourrait être et serait utilisée contre elle au cas où elle s'oposerait ensuite à la scientologie.

Toutes ont répondu NON. Aucune n'aurait pénétré en scientologie.

Tout ce que vous avez fait ou que vous avez pu aprendre sur d'autres personnes y est écrit. Cela incluerait ce qu'a su le scientologue qui partagea la chambre de William Jefferson Clinton à la faculté. Je pense - en me basant sur les schémas habituels de comportement de la scientologie - qu'elle en sait plus sur le compte de Clinton que ce qu'il aurait simplement "inhalé". Tout ce que son copain savait sur lui, elle le sait.

Et que peut bien savoir un vieux copain étudiant sur votre compte?

C'est probablement le second des secrets les plus importants qu'elle possède, le tout garanti par l'usage de l'électromètre: j'en ai construit, de ces outils, et entre les mains d'un scientologue entraîné, ils marchent comme de bons détecteurs de mensonge. Pensez aux implications!

Source de l'électromètre

Peu après guerre, on trouvait encore de ces machines distribuant des chocs électriques - du genre des pèse-personne à pièces; il en existait quand Hubbard était jeune, on montait sur une plateforme isolante et on prenait deux boules de cuivre en mains.

Les chocs électriques étaient considérés thérapeutiques et firent naître nombre d'appareils pseudo-médicaux ou médicaux dès les débuts des applications pour l'électricité. Peut-être la sensation de soulagement provenait-elle d'endorphines secrétées alors? Je parierais que le Vieux (certains de ses membres l'appelait ainsi, le vieil homme, the old man) a pu utiliser ce genre de choses quand il était gamin, et observer qu'il se sentait mieux.

Gordon Bell se souvient qu'on trouvait ces appareils aux quatre coins des fêtes foraines ou des foires; Alan Walters se souvient même en avoir vu dans les parcs et les gares. Je parierais qu'Hubbard s'en est souvenu en rencontrant Volney Mathieson, l'inventeur de l'électromètre; et je parierais qu'il espérait qu'on ne lirait pas mes conjectures à ce propos.

Hubbard suggère dans ses écrits que la partie de l'organisation chargée d'attirer des nouveaux au spectacle illusioniste doit "se faire pateline" si elle tient à créer le maximum de rentrées.

Quant à Earle Cooley, il prétendit face à la Juge Brinkema que tout ce qui intéressait la scientologie, c'était de conserver ses droits d'auteur et le secret des niveaux supérieurs.

C'était pur mensonge.

Aussi faux que la fois où il a dit à la Juge Brinkema que sa religion l'empèchait de lire les niveaux OT dans le dossier Fishman; ou que prétendre avec aplomb à un journaliste de Boston qu'il n'était pas scientologue.

Cela ne fait que divertir un peu plus l'attention de ce qui se passe en coulisses du spectacle.

Quand j'étais employé à scientologie Washington dans les années 60, dans la 19e rue, on disait sans cesse que la scientologie était une philosophie appliquée.

Je ne m'imaginais pas quoi que ce soit d'autre... jusqu'à ce que je tombe un jour, en farfouillant dans des archives d'une petite pièce de l'autre côté de la rue, sur un monte-charge situé entre le premier et le second étage. J'y allais, curieux...

C'était rempli jusqu'au plafond d'anciens modèles de l'électromètre Mark IV!

J'ai alors demandé pourquoi il y en avait tant dans ce réduit, et on m'a répondu que quand le FBI avait fait sa descente judiciaire contre l'électromètre, on les avait cachés là: les agents oublièrent la trappon. Je n'avais pas fait la jonction jusqu'à récemment.

Puis soudain, en 67 ou 68, des ordres d'Hubbard demandèrent qu'on transforme les "dossiers d'administration des dossiers de préclairs" en "Formulaires de confessions", et une croix apparut en travers de la porte.

A l'époque, les staffs se moquèrent d'ailleurs bien des croix et des soutanes ou habits de ministre qui apparurent; je les considère complètement comme une escroquerie.

A bien considérer l'histoire des procès à propos de Xenu et des Thétans de Corps, ça me rappelle l'affaire d'un lapin qui hurlait au fermier qui l'avait attrappé "Fais-moi ce que tu veux, mais surtout, ne me remets pas dans le fourré là-bas" [son terrier s'y trouvait , et c'était pour lui le meilleur moyen d'y retourner!]. Le fourré de la scientologie, c'est Xenu et les thétans de corps; la vraie raison pour elle, c'est que ça lui permet d'entamer des procès ruineux contre ses adversaires pour tenter de les faire disparaître.

Hubbard a créé pour une seule et unique raison, dès 1954 - dans le genre de ce qu'on voit dans Star Trek, le Masque Romulan - puis a invoqué dans les principaux centres d'endoctrinement du groupe, ce que j'appelerais "le Masque du Mécanisme religieux scientologique", qui fit ensuite son chemin comme première pelure de l'ognon scientologue de la tromperie.

Pour protéger l'électromètre des investigations menées par le gouvernement des Etats-Unis.

Une Méthode pour pousser un scientologue à faire machine arrière

Ayant été scientologue actif pendant une décennie, membre de "l'élite" - et fasciste - "Organisation Maritime" - la Sea Org- , les ayant accompagnés pour le voyage Bolivar depuis le Port de San Francisco (départ qui fut immortalisé par la chanson de 1970 : "Vogue, capitaine, vogue sur ton navire de mystère... 73 marins ont hissé la voile hors la baie de San Francisco, voici ce qu'il avaient à dire..."). C'étaient mes premières armes dans "l'élite" scientologue, la Sea Org - bras dirigeant du système de croyances d'Hubbard, avec mon ami de longue date Scott Mayer et sous la houlette du capitaine Bob Young. j'ai achevé cette "carrière" en tant que gérant des finances de ce qui s'appelle maintenant Bridge Publications, construisant des électromètres - et peu après, j'ai obtenu ma licence de mariage et les test sanguins pour épouser la fille du grand patron Hubbard.

Je me suis trouvé au bon bout du plus violent des litiges de la scientologie - 1,75 millions de dollars (5). Maintenant, après moultes manifestations, des centaines d'heures en conversation avec de "vrais croyants", après en avoir extrait quelques-uns de l'affaire, quelques 30 heures d'interviews radio, et 5 années activement consacrées à dévoiler les arcanes scientologiques sur Internet et dans les média, voici certaines des techniques que j'ai trouvées efficaces pour rompre les rèts de leur transe de persuasion coercitive.

Si l'on a compris comment sont construits les mécanismes de la prison mentale d'Hubbard, on peut les retourner à notre avantage et utiliser sa propre programmation pour les extraire! C'est eux, finalement, qui vivent ce mensonge.

Hubbard explique deux facteurs importants: qu'ils soient vrais ou pas dans le monde réel n'est d'aucune signification, s'agissant par définition des territoires de la croyance hubbardienne.

Il définit un incident de douleur comme une combinaison simultanée de chaud, froid et électricité. Il prétend aussi que si l'on "date" le début d'un incident, ça aiderait à le réduire. Il continue en expliquant que si l'on trouve la durée de l'incident, ça aide à en retrouver la perception, la conscience.

Alors faisons-le, puisque nos "cibles" vivent dans un monde qu'il a défini de cette façon. Déterminons d'abord depuis quand la personne est entrée dans le système de croyance Hubbardien . Une fois que vous avez achevé votre explication de la théorie du fonctionnement subliminal de l'électromètre dans leur corps, demandez-leur combien de temps ils ont tenu les boîtes de l'appareil. (Ce sont des boites à soupe ou pâté qui servent d'électrodes dans ses mains). Cela établira la durée de l'expérience audition, et cela pourrait leur ramener la perception de l'incident.

On peut ensuite faire expliquer au patient ce qui l'a amené à entrer en scientologie, en insistant toujours pour savoir quel est le moment précis, le "c'est ça". Si vous le faites en vous servant de leur propre schéma et de leurs définitions du fait qu'ils se sont mis d'accord sur le fait que "c'était vrai pour eux", ça les aidera à parcourir l'incident de leur entrée au cirque.

C'est ce que je ferais avant de m'engager dans la suite:

Je crois utile de considérer la cible comme s'il s'agissait du responsable du fonctionnement d'un programme d'ordinateur, du genre Windows, mais qu'au lieu de la réalité, ce programme évoque un contrôle complet sur la personne en raison de la structure des ordres internes et externes. Une preuve de ce principe se trouve dans une innovation interne de la sciento: "Dupliquer la Source", c'est à dire faire excatement ce que dit le programme. Cela transforme le mental en ordinateur. Ce programme définit les limites du royaume connus sous le terme scientologie, tout s'y trouve dedans, pendant qu'il définit en termes péjoratifs toutes sources d'information critique hors du programme scientologique.

J'ai tenu des pancartes disant "Sur quelle programmation fonctionnez-vous?"; parfois, je demande: "De qui est le programme qui vous fait fonctionner?" - j'ignore si ça fonctionne. J'ignore si on a dit aux scientologues de ne regarder aucun de ces panneaux, les miens inclus. Avant de vous attaquer aux sous-routines du système de croyances d'une personne, ou, comme je l'exprimerais , de son "fonctionnement sur programme", je tenterais de la rendre consciente du fait qu'elle est dans un système de croyances. On peut aussi appeler ça tenir le rôle d'un scénario, ou d'une pièce de théâtre. Toutes ces analogies tiennent la route.

Avant de pouvoir s'attaquer à un système de fonctionnement (un OS, en termes d'ordinateurs) entier pour pouvoir définir une réalité, on doit se rendre compte du fait qu'on y verra bien des définitions de soi-même et de ses efforts: "Tout cela est un tissus de mensonge, payé par les nuisibles psychiatres, - ou simplement "les idiots", ou encore "les personnes suppresives", toutes formulations destinées à amoindrir "ça" - c.à.a. less efforts pour faire connaître la vérité, plutôt que la fiction hubbardienne de la réalité que ses programmes fabriquent dans le mental-cible.

Vous réaliserez si le mental des scientologues est programmé de façon experte; je dirais, s'il est infecté du virus scientlogique, ce sera très difficle pour eux de laisser partir l'ensemble, puisqu'ils savent que le programme est bon "puisqu'il marche pour eux" - au moins en apparence.

Faites ceci:

J'explique comment le Pont vers la Liberté Totale (tm) du Centre de Technologie religieuse pense amener les gens à l'état d'OT - Thétan Opérant. Je montre comment l'ancienne charte de gradation disait que le niveau OT8 amenait les gens à "Cause totale sur la matière, l'énergie, l'espace et le Temps", puis j'explique que même si il n'existait qu'un seul de ces types, même ne possédant que l'ombre d'une des aptitudes garanties par la scientologie à ses adhérents s'ils suivent bien toute la voie fixée, JE NE SERAIS PAS DEVANT LUI A LUI PARLER.

Je leur répète : Pas d'OTs en sciento: s'il y en avait le moindre, vous ne seriez pas en train d'écouter ce que je dis à l'instant!"

Ils n'apprécient pas, ça leur rappelle qu'ils sont tous là à attendre une capacité promise, qui, comme dans l'histoire des habits neufs de l'Empereur, n'existe pas, si ce n'est dans l'univers fermé de l'illusion scientologie.

J'explique à la personne une partie de ce que j'ai décrit précédemment, en insistant sur la façon dont la dianétique fait installer le "mental réactif" à la personne elle-même, et comment l'électromètre peut induire des réponses euphoriques face à une "expérience d'audition" et à ses espérances, et qu'il n'y a aucun OT en scientologie.

La cible rejette évidemment tout ce que je dis. Mais bon, autant que possible, répétez ces concepts aussi longtemps et gentiment que possible.

Vous êtes en train de la harponner pour la faire ressortir de son illusion.

Au bout d'un moment, quand vous voulez achever la conversation, dites ceci à votre interlocuteur:

"Alors, vous ne croyez pas subir de déceptions venant de la sciento ou d'Hubbard, ni une vague transe, aucune impression d'illusion, et vous ne croyez pas que vous fonctionnez sur porgrammation, n'est-ce pas? - (en insistant sur le n'est-ce pas.)

Il acquiesce.

"Bon, dans ce cas, pourrions-nous faire un petit accord amical, d'accord?"

Il acquiesce.

Voilà : [en la regardant bien, avec intention directe]

"La prochaine fois que vous entendrez "Prends les Boites, c'est la Séance", vous vous souviendrez de tout ce dont on a discuté aujourd'hui."

Et le gars, qui vient de refuser toutes vos affirmations, a accepté cet accord. Et vous lui avez ordonné - après tout, il marche sur programmation - de se souvenir de la conversation à un moment bien précis, celui où les scientologues sont à leur plus haut niveau d'espérance, car les mots "Prends les boites, C'est la Séance" commencent toutes les actions d'audition à l'électromètre.

Que lui arrivera-t'il dès lors à la séance suivante?

Superbe: ça retourne l'illusion contre elle-même!

Il va falloir qu'il raconte tout ça à l'auditeur - et ça se répètera!

On peut espérer qu'il remarque de lui-même qu'en effet, il est programmé.

C'est une technique que je crois capable de faire craquer l'armure mentale dont les scientologues sont revètus en vertu de leur "Pensez par vous-mêmes".

J'ignore si ça fonctionne, mes les deux derniers scientos à qui j'ai expliqué ça lors d'une manif n'ont pas été revus...

Lors de la suivante, on m'a soigneusement ignoré...

A propos de L. Ron Hubbard

Deux personnes différentes m'ont contacté en me disant qu'elles avaient lu ses agendas privés. Elles y ont lu dans les marges l'invocation suivante: "Que tous les hommes soient mes esclaves et toutes les femmes rampent à mes pieds."

Hubbard continue à convaincre qu'il est seul à posséder les réponses aux secrets universels en scientologie. Que seule la scientologie est la voie permettant d'échapper à ce qu'il appelle une planète-prison. Quelle meilleure méthode aurait-il eu pour faire de vous un esclave, sinon jouer son rôle de grand directeur général, de vous leurrer, de vous faire une potion gibier de potence (fair game) en vous bâtissant la prison hubbard du mental - pour son bien - pour le bien de l'humanité? Pour le bien du "futur agonisant sans fin de tout homme et toute femme de cette planète" - comme il l'explique dans la lettre de règlements "Comment Faire en Sorte que la Scientologie Continue à Fonctionner" - qu'on peut renommer "La cirque doit continuer ses représentations".

Quel meilleur moyen de convaincre que le mensonge et les artifices, dont seul Hubbard et sa pseudo-technologie ont la clé, de quelque machin qu'ils appellent Le Pont vers la Liberté Totale (tm) du Centre de Technologie Religieuse.

Pas étonnant que vous n'ayez pas trouvé la clé: elle n'y est pas.

Pas surprenant non plus que l'expérience scientologique ait tant de rapport avec l'argent, avec les terribles "cycle d'inscription" qu'ils utilisent pour vous en extraire, en vous frappant avec le barreau de la cage qu'ils vous ont fait bâtir par ruse.

La scientologie? sujet: l'esclavage.

A la différence qu'ici, les scientologues ont fabriqué leur prison, et la font eux-mêmes fonctionner.

Le véritable mur du feu

Je doute fort qu'Hubbard ait même "découvert" le fameux secret d'OT 3, leMur du feu. Je doute encore plus que l'idée soit de lui et qu'il ait fait la moindre recherche à ce sujet. Vous trouverez, dans une édition de 1882 de OAHSPE, Une Histoire Sacrée des Dominions des Cieux Supérieurs et Inférieurs sur Terre ("A Sacred History of the Dominions of the Higher and Lower Heavens on Earth"), une référence aux druijas - terme utilisé pour les entités/esprits- qui auraient été rassemblés de tous endroits de la galaxie, embarqués à bord de nefs et transportés sur terre par milliards dans ces navires ailés de l'espace . Et dans ce livre, ça s'appelle... Le Mur du Feu! Titre identique, script identique ou presque, de celui qu'on trouve sous la section 3 du niveau Thétan Opérant. C'est intéressant de noter qu'en dianétique, Hubbard se réfère à l'écriture automatique , car ce même ouvrage de OAHSPE est dit avoir été ainsi écrit.

Pour ceux d'entre nous qui ont avalé hameçon, ligne et plombs des constructions sophistiquées et plagiats d'Hubbard, le challenge consiste à faire fermer ce système et à faire tout ce que nous pourrons pour remettre en équilibre les plateaux de la justice personnelle.

La règle semble consister à faire ce que nous savons le mieux pratiquer, à nous servir de nos talents individuels: nous en avons tous d'uniques. Nous sommes aussi efficaces que nous éduquons le public - jusqu'à ce que plus personne ne puisse plus se faire piéger.

Les efforts de citoyens pour montrer du doigt la scientologie sont valides. Ils ne cesseront plus. Le cadeau qu'elle a fait à ses anciens membres, c'est une acuité de conscience augmentée et la répulsion envers tout groupe, organisation, personne ou chose qui paraît décevoir, tromper, manipuler et mettre en esclavage les âmes des gens, pour le profit, qu'il soit financier ou autre.

C'est à nous désormais , anciens membres de la scientologie, de déterminer si la leçon a été vraiment apprise. Nous avons certainement eu le maître de la tromperie comme professeur.

Nous verrons bien si cette acuité de conscience face aux techniques de tromperie -et le prix que tant ont eu à payer pour l'acquérir - nous fournissent assez de perspicacité et de motivation pour défaire ce schéma et les autres schèmes de manipulation et contrôle mental qui fleurissent dans la société comme de lents cancers gloutons, en se nourrissant des bonnes volontés et des innocences.

C'est ce que feront de cette conscience ceux qui l'ont acquise qui déterminera si toutes ces années de déception, toutes ces vies gâchées, ces parents dont les enfants ont disparu, ces cadavres, ont finalement servi à quelque chose.

C'est la responsabilité de ceux qui ont vaincu le véritable mur du feu, la TROMPERIE.

**********************

"J'ai juré devant l'autel de Dieu éternelle hostilité envers toute forme de tyrannie imposée au mental humain"

(Inscription dans le dôme du mémorial Jefferson, Washington D.C., de Thomas Jefferson)

Rejoignons donc cette dévotion de ce Père Fondateur à la cause Américaine, et faisons quelque chose face au problème scientologique, maintenant, pendant qu'il est encore temps!

"Les chaînes d'eclaves forgées

en tissu de mensonges sont plus serrées

que les plus durs des aciers.

Et l'homme ainsi mis en esclavage

ne peut ni secouer ni scier ni briser ses ravages

et ne pourra se libérer seul et sans aide,

sans celle d'une clé qu'on lui prète.

Notre mission peut être de les retrouver

et d'aller vers eux, gentiment guidant leur quète

puis de leur enseigner où se trouve leur clé"


Merci
Arnaldo Lerma, 6045 N 26th Road, Arlington Virginia 22207

PS: Serruriers demandés...

L'internet est l'arbre de la liberté du troisième millénaire.

Je préfère mourir en disant ce que je pense que vivre dans la peur de parler

Les secrets sont le mortier qui lie les mensonges et en bâtit des prisons de l'esprit.


Note 1: Professeur Stephen Kent "Le Lavage de cerveau au sein du programme de réhabilitation scientologique" : http://www.antisectes.net/rpfthese.htm; http://www.antisectes.net/rpfthese2.htm; http://www.antisectes.net/rpfthese3.htm

Note 2: The American Psychiatric Press Textbook of Psychopharmacology" (c) 1995
Alan M Shatzberg MD, Charles B Nemeroff MD PhdNote 3: United States versus
Article or Device, Gissel Decision, 333 F. Supp. 357; 1971 U.S.Dist;
http://www.lermanet.com/exit/emetercases.htm

Note 4: "Biologically Closed Electric Circuits" Bjorn Nordenstrom, 1983,
Professor of Diagnostic Radiology, Sweden.

Note 5: "Biologically Closed Electric Circuits" 1998, Bjorn Nordenstrom;
Summary by J Rosch M.D. F.A.C.P. President, the American Institute of Stress
Clinical Professor of Medicine and Psychiatry New York Medical College Clinical
Professor of Medicine in Psychiatry University of Maryland School of Medicine


Note 6: "les scientologues croient que la plupart des problèmes humains viendraient d'esprits accrochés d'extra-terrestres massacrés par leur tyran, Xenu, il y a quelques 75 millions d'années. Ces esprits seraient soudés en clusters-conglomérats aux individus du monde actuel, leur provoquant des dommages d'ordre spirituel et physique, et influençant négativement les vies de leurs hôtes." - Extrait du mémorandum d'opinion de la Juge Léonie Brinkema, RTC contre Lerma, action civile 95-1107-A. La scientologie tente de faire sceller ce méomrandum d'iopinion afin qu'on ne puisse plus apprendre ce secret sur l'affaire XENU.

Note 7: http://lermanet.com/exit/shock1.htm

Note 8: source IRS 1023 Application Filings for Scientology Charitable Status

Note 9: Il existait une société dirigée par des scientologues, Tradenet, qui vendait des boules de lavage magiques de couleur bleue. Il sont été contraints par l'avocat général à cesser ces pratiques et à signer des compromis dans plusieurs états.
http://www.lermanet.com

Note 10: Scientology 8-80 by L Ron Hubbard (c) 1974

Note 11: "Church in Cyberspace; Its Sacred Writ Is on the Net. Its Lawyers Are
on the Case." August 12th 1995 Washington Post
http://www.lermanet.com/cos/wpost.html


(c) Arnaldo P. Lerma 1997, 1998, 1999 All Right Reserved

IDENICS [TM]: Michael Goldstein Ex Scientologist
Kowedgism [TM] : Alan C Walters Ex Scientologist
Scientology, Dianetics, The Bridge to Total Freedom, : [TM] Religious
Technology Center
ou CSI
Le nom XENU appartient à Geoffrey Filbert Ex Scientologue qui fut le premier à en demander protection